RE­GARD ARDENT

Art Press - - LIVRES -

L’his­toire lit­té­raire a tou­jours ré­ser­vé un large cha­pitre à la re­li­gion. De même, la foi vé­cue, éprou­vée et pen­sée, a trou­vé dans la lit­té­ra­ture un vec­teur pri­vi­lé­gié. Pour la fin du 19e siècle, Léon Bloy est une fi­gure ma­jeure et at­ta­chante du dis­po­si­tif ca­tho­lique – pen­sée, sen­si­bi­li­té, doc­trine, po­li­tique… – à une époque et dans un contexte spé­ci­fiques : en gros, de la guerre de 1870 à celle de 1914. Ma­jeure mais non cen­trale. Bloy cul­ti­va son ardent par­ti­cu­la­risme en l’orien­tant, avec une sorte de fré­né­sie bien ré­flé­chie, vers une dé­fense et illustration du ca­tho­li­cisme. Du ca­tho­li­cisme tel qu’il l’en­ten­dait et le com­pre­nait, c’est-à-dire fort peu consen­suel ou ins­ti­tu­tion­nel. Un ca­tho­li­cisme ac­com­pa­gné de bruit et de fu­reur, d’im­pré­ca­tions et de l armes, dans un contexte hos­tile. Alors que la re­li­gion avait pu être, pour d’autres, un fac­teur d’ordre et de me­sure, elle était pour lui un feu ardent,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.