... ET L’IN­TO­NA­TION JUSTE

Art Press - - FESTIVAL D’AUTOMNE -

Dans la mu­sique, l’uti­li­sa­tion de tons lon­gue­ment te­nus per­met de mieux iso­ler et de mieux en­tendre les har­mo­nies. Cha­cun des Four Dreams of Chi­na n’est com­po­sé que de quatre tons. Dans The Se­cond Dream of the High Ten­sion Line Step down Trans­for­mer, le qua­trième ton peut être re­pré­sen­té par le rap­port de fré­quence 17. En mul­ti­pliant les rap­ports 9/8/6 par une oc­tave pour les mettre à l’oc­tave cor­res­pon­dante, nous ob­te­nons la qua­driade com­plète 18/17/16/12. Ces tons peuvent être iso­lés dans les struc­tures har­mo­niques des sons pro­duits par des centrales élec­triques ou des po­teaux té­lé­pho­niques, d’où le titre de ce mor­ceau. Dans cha­cun de mes Four Dreams, des règles strictes dé­ter­minent les­quels des quatre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.