JÉ­RÉ­MY DE­MES­TER

Art Press - - INTRODUCING - Richard Ley­dier

Mains de bronze im­plo­rant des vierges vo­la­tiles, sur­faces mé­tal­liques aux re­flets ho­lo­gra­phiques… Les ré­cents tra­vaux de Jé­ré­my De­mes­ter (né en 1988) sont vi­sibles du 20 oc­tobre 2015 au 3 jan­vier 2016 à Paris, au Pa­lais des Beaux-arts, dans le cadre de l’ex­po­si­tion des fé­li­ci­tés de l’Ensb-a (com­mis­saire : Hou Han­ru).

Quatre ta­bleaux peints sur plaque de mé­tal, de for­mat oc­to­go­nal, et au pre­mier abord mo­no­chromes, nous font face. Tous sont sou­dés sur un châs­sis mé­tal­lique. Deux sont in­cli­nés (l’un vers le sol, à la ma­nière des ta­bleaux d’église ou de sa­lon, l’autre vers les cieux). Les deux sui­vants sont ac­cro­chés verticalement ; l’un pré- sente la par­ti­cu­la­ri­té d’être pour­vu d’un châs­sis de lai­ton ; l’autre re­pose sur deux frag­ments de mains en bronze, fi­chés dans le mur. À cer­tains égards, ces ta­bleaux évoquent des mi­roirs, mais qui se­raient pri­vés de leur fonc­tion spé­cu­laire. Ce­pen­dant, le re­gard s’en­fonce pro­fon­dé­ment à tra­vers la di­zaine de couches de pein­ture de car­ros­se­rie, re­cou­vertes d’un ver­nis cuit qui fait of­fice de gla­cis. Le glis­se­ment du re­gard sur ces sur­faces sé­duc­trices, qui évoquent le fi­nish fe­tish ca­li­for­nien, ré­vèle de sub­tiles va­ria­tions du spectre co­lo­ré. Du gris au bleu en pas­sant par le rose et l’or. Cette série d’oeuvres, in­ti­tu­lée Vin d’An­jou, est le der­nier en­semble réa­li­sé par Jé­ré­my De­mes­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.