Ra­gnar Kjartansson my­tho­lo­gies théâ­trales

Ra­gnar Kjartansson’s My­tho­lo­gies.

Art Press - - CONTENTS - Laure Fer­nan­dez

Ber­lin, cha­leur ca­res­sante d’un dé­but de juillet. Des spec­ta­teurs at­tendent cal­me­ment l’ou­ver­ture des portes de la grande salle du Ber­li­ner Fest­spiele pour dé­cou­vrir la der­nière oeuvre de l’ar­tiste is­lan­dais Ra­gnar Kjartansson, The Fall. Cha­cun prend place, puis, comme avant la re­pré­sen­ta­tion d’une pièce, noir et si­lence fi­nissent par se faire. La lu­mière monte peu à peu, dé­cou­vrant une scène nue, en at­tente d’une ac­tion à ve­nir que la chute sou­daine d’un ma­te­las ve­nu du ciel in­ter­rom­pra, avant même que quoi que ce soit n’ait réel­le­ment pu com­men­cer. Deux tech- ni­ciens sortent des cou­lisses, alors que des cintres des­cendent du pla­fond, et rat­tachent le ma­te­las à la ma­chi­ne­rie. Après avoir été len­te­ment re­mon­té, l’ob­jet chute de nou­veau. Tran­quille­ment, les tech­ni­ciens re­viennent sur le pla­teau, rat­tachent le ma­te­las et le re­montent, avant que ce­lui-ci ne tombe, en­core, puis en­core, puis en­core. Des rires com­mencent à fu­ser, des mur­mures, puis des com­men­taires à voix haute. Une spec­ta­trice tente de lan­cer le compte à re­bours qui ver­ra une nou­velle fois le ma­te­las s’ef­fon­drer. Cer­tains s’agacent dès lors qu’ils com­pren- nent que cette seule et même ac­tion se­ra ré­pé­tée du­rant les huit heures à ve­nir, tan­dis que d’autres ne bougent pas d’un cil, comme sai­sis par la puis­sante sim­pli­ci­té de l’image. Pour­tant, après une pre­mière heure et le dé­part des ré­cal­ci­trants et autres im­pa­tients, le calme s’ins­talle. Le si­lence qui en­globe l’es­pace n’est bri­sé que par le bruit

« The Vi­si­tors ». 2012. Vi­déo, cou­leur, son. 64 min, en boucle. (Tous les vi­suels / all images: court. de l’ar­tiste, Luh­ring Au­gus­tine, New York, i8 Gal­le­ry, Reyk­javík ; Ph. E. Da­vid­sdot­tir). 9 chan­nel vi­deo, co­lor, sound

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.