Co-Wor­kers

Art Press - - EXPOSITIONS -

Mu­sée d’art mo­derne de la Ville de Pa­ris et Bé­ton­sa­lon / 9 oc­tobre 2015 - 31 jan­vier 2016 et 8 oc­tobre 2015 - 30 jan­vier 2016 Il se dé­gage de Co-Wor­kers, au mu­sée d’art mo­derne de la Ville de Pa­ris, une im­pres­sion de flot­te­ment qui ex­prime le su­jet même de l’ex­po­si­tion. C’est un par­cours au fil du­quel il faut se lais­ser por­ter à la dé­rive comme on le fe­rait dans les méandres d’In­ter­net. « Le ré­seau comme ar­tiste », tel est le sous­titre de l’ex­po­si­tion, qui montre la créa­tion ac­tuelle tra­ver­sée à dif­fé­rents égards par cette no­tion de ré­seau : on y voit des ar­tistes, mais aus­si des com­mis­saires qui tra­vaillent en ré­seau, qui sont à la fois pro­duc­teurs et consom­ma­teurs de l’oeuvre, mais aus­si des oeuvres qui ont la forme de ré­seaux. Pas trace ici d’arts nu­mé­riques ; l’idée est même de sou­li­gner une cer­taine « re­ma­té­ria­li­sa­tion » ac­tuelle de l’oeuvre d’art par les mé­diums tra­di­tion­nels de la sculp­ture, la pho­to­gra­phie, la pein­ture ou la vi­déo, comme l’avait fait l’ex­po­si­tion ma­te­ria­li­zed à la New Ga­le­rie à Pa­ris en 2013. Co-Wor­kers s’ins­crit, dans la pro­gram­ma­tion du mu­sée, à la suite de la mo­no­gra­phie consa­crée à Ryan Tre­car­tin et Liz­zie Fitch en 2011, en quelque sorte les têtes de proue de cette gé­né­ra­tion. L’ex­po­si­tion dresse un im­pos­sible por­trait de cette gé­né­ra­tion d’ar­tistes nés après 1980 (à l’ex­cep­tion de Hi­to Steyerl et de Marck Le­ckey), et choi­sis par plu­sieurs com­mis­saires gui­dés par An­gé­line Scherf. Elle est à la fois plus res­treinte et plus concen­trée que la Trien­nale de New York qui fai­sait l’an­née der­nière au

white cube,

Vue de l’ex­po­si­tion «

». 2015. (Ph. Au­ré­lien Mole)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.