JAN DIBBETS une bonne pho­to­gra­phie est tou­jours un ma­ni­feste

Art Press - - HISTOIRE -

Conver­sa­tion avec Mi­chel Poivert De re­tour au mu­sée d’art mo­derne de la Ville de Pa­ris, après Ho­ri­zons en 2010, Jan Dibbets ex­pose son re­gard sur la pho­to­gra­phie, née, se­lon lui, au pire mo­ment et, de­puis lors, vic­time d’un mal­en­ten­du com­plet. D’un cya­no­type d’An­na At­kins à des im­pres­sions 3D, c’est à une tra­ver­sée in­édite de l’his­toire de la pho­to­gra­phie qu’in­vite, du 25 mars au 17 juillet, la Boîte de Pan­dore.

Jan Dibbets est un ha­bi­tué du mu­sée d’art mo­derne de la Ville de Pa­ris qui lui a dé­jà consa­cré deux ex­po­si­tions mo­no­gra­phiques, en 1980 et 2010, et l’in­vite au­jourd’hui à re­vi­si­ter l’his­toire de la pho­to­gra­phie. La Boîte de Pan­dore, dont il as­sure le com­mis­sa­riat avec Fran­çois Mi­chaud, conser­va­teur du mu­sée, vient sans doute com­bler une la­cune, tant la pho­to­gra­phie est his­to­ri­que­ment peu pré­sente dans les col­lec­tions et la pro­gram­ma­tion de l’ins­ti­tu­tion. Mais si Dibbets y par­vient, c’est d’une ma­nière bien peu or­tho­doxe : en re­ven­di­quant une ap­proche in­tui­tive, par­tiale et vo­lon­tiers po­lé­mique, et en s’af­fran­chis­sant des conven­tions mu­séales qui pri­vi­lé­gient les ori­gi­naux aux re­pro­duc­tions et les vin­tages aux ti­rages pos­té­rieurs. C’est ain­si une grande re­pro­duc­tion pho­to­gra­phique de la Com­tesse d’Haus­son­ville d’Ingres, « l’ar­rière grand-père de la pho­to­gra­phie cou­leur » se­lon l’ar­tiste néer­lan­dais, qui ac­cueille le vi­si­teur. Aus­si sub­jec­tive soit-elle, l’ap­proche de Dibbets n’est pas dé­nuée de fon­de­ments théo­riques. Ils re­joignent ceux ex­pri­més il y a plus de trente ans par Vi­lém Flus­ser dans Pour une phi­lo­so­phie de la pho­to­gra­phie. Cet ou­vrage, qui connaît ac­tuel­le­ment un re­gain d’in­té­rêt cer­tain, conforte Dibbets quand il af­firme que la pho­to­gra­phie n’est de l’art que quand elle est ex­pé­ri­men­tale ou, pour re­prendre les termes du phi­lo­sophe, quand elle joue « contre l’ap­pa­ra­tus » (1). Le conte­nu des images et leur va­leur d’usage sont ici né­gli­geables. Ce qui im­porte est le mé­dium et l’ex­plo­ra­tion de ses pos­si­bi­li­tés. À cet égard, la Boîte de Pan­dore fait écho à plu­sieurs ex­po­si­tions ré­centes, en France, mais sur­tout à l’étran­ger, qui pre­naient le mé­dium pour su­jet. Mais, à la dif­fé­rence, par exemple, de Light, Pa­per, Pro­cess : Rein­ven­ting Pho­to­gra­phy (Get­ty Cen­ter, 2015), Dibbets a une dé­fi­ni­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.