Ce­ra­mix. De Ro­din à Schütte

Art Press - - EXPOSITIONS -

Ci­té de la cé­ra­mique, Sèvres / 9 mars - 12 juin 2016 La Mai­son rouge, Pa­ris / 9 mars - 5 juin 2016 La cé­ra­mique : au­cun autre ma­té­riau ne cu­mule à un tel de­gré les charmes de la cou­leur et du vo­lume, au­cun ne laisse au­tant de place à la sur­prise et ne pro­cure une sen­sa­tion aus­si puis­sante de proxi­mi­té. Là ré­sident sans doute les rai­sons de la re­dé­cou­verte du mé­dium par de nom­breux ar­tistes contem­po­rains – phé­no­mène au­quel art­press a consa­cré un nu­mé­ro spé­cial (1). « Re­dé­cou­verte », car ce qu’on ap­pelle la « cé­ra­mique-sculp­ture » a dé­jà une longue et riche his­toire, ain­si qu’ont en­tre­pris de le dé­mon­trer les deux com­mis­saires (Ca­mille Mo­ri­neau et Lu­cia Pe­sa­pane) de cette vaste ex­po­si­tion (2). Pas moins de 250 oeuvres si­gnées d’une cen­taine d’ar­tistes, dont une ma­jo­ri­té s’étant fait connaître après 1950, la com­posent. Elles sont ré­par­ties en deux lieux qui, l’un et l’autre, pro­posent une sé­quence tem­po­relle al­lant « de Ro­din à Schütte ». Le par­cours, à la Mai­son rouge, dé­bute même par Ro­din et Schütte, ce der­nier étant re­pré­sen­té par une sé­rie de masques gri­ma­çants, d’un beau jaune sa­fran, ac­cro­chés dans le pro­lon­ge­ment de masques d’hor­reur et de rire créés par Car­riès vers 1890. À Sèvres, l’ex­po­si­tion com­mence avec une pe­tite tête de Pleu­reuse de Ro­din et La­che­nal, et se pro­longe avec d’autres mer­veilles, comme le Buste de Ma­dame Rose (1937) de Mau­rice Sa­vin, au­quel on peut pen­ser en voyant, dans l’une des salles sui­vantes, une tête pay­sa­gée due à Fran­çoise Ver­gier. L’une des par­ti­cu­la­ri­tés du dé­ve­lop­pe­ment de l’art cé­ra­mique tient à l’exis­tence de foyers de créa­tion au­tour des­quels la sculp­ture se ré­in­vente. Al­bi­so­la, en Ita­lie, est l’un de ces centres où tra­vaillent des ar­tistes, tels Tul­lio d’Al­bi­so­la, Fillia ou Bru­no Mu­na­ri, qui pour­suivent de pas­sion­nantes re­cherches dans l’es­prit des avant-gardes. À Al­bi­so­la, on re­trouve Lu­cio Fon­ta­na dont Ce­ra­mix réunit des pièces plu­tôt pe­tites, per­ti­nem­ment jux­ta­po­sées à un en­semble de faux mi­roirs de Ro­se­ma­rie Tro­ckel. Mais c’est en Ca­li­for­nie que la pra­tique de la cé­ra­mique s’éloigne le plus de la tra­di­tion. L’es­pace at­tri­bué à l’Otis Group et au Funk Art à la Mai­son rouge en té­moigne ma­gis­tra­le­ment. Il est lar­ge­ment oc­cu­pé par les oeuvres de Ro­bert Ar­ne­son, par­mi les­quelles une for­mi­dable pièce au sol re­pré­sen­tant un homme na­geant dans des flots bleus (al­lu­sion pos­sible à la dif­fi­cul­té des ar­tistes de se main­te­nir dans le cou­rant au mo­ment où Carl Andre se dis­tingue avec ses sculp­tures plates). La sec­tion rap­pelle le rôle joué dans ce mou­ve­ment par Pe­ter Voul­kos à Los An­geles. Elle em­brasse aus­si la pro­duc­tion de la gé­né­ra­tion sui­vante : un groupe im­po­sant peint par Vio­la Frey, de mi­nus­cules ob­jets aux conno­ta­tions sexuelles fa­çon­nés par Ka­thy But­ter­ly… L’une des ques­tions sou­le­vées par la sculp­ture en gé­né­ral – celle du socle – semble aus­si avoir in­ter­pel­lé les créa­teurs d’oeuvres en cé­ra­mique. La ques­tion ne se pose évi­dem­ment pas quand Ga­briel Oroz­co ima­gine une ins­tal­la­tion au sol évo­quant un banc de poissons, ni quand El­sa Sa­hal dresse sur un bas­sin la sta­tue rose bon­bon d’une ré­jouis­sante « Wo­mann­ken­pis ». Mais elle se pose quand la na­ture de la sculp­ture ap­pelle le com­plé­ment d’un socle. Comment dans ce cas évi­ter l’ad­jonc­tion du tra­di­tion­nel sup­port cu­bique, sou­vent as­sor­ti d’une non moins tra­di­tion­nelle cloche en verre ? Tho­mas Schütte a dé­jà pré­sen­té ses fi­gures de chiens as­sis – ex­po­sées à Sèvres – sur des pa­lettes en bois. Pour son ins­tal­la­tion à la Mai­son rouge, il a construit des éta­gères sur les­quelles sont ali­gnées des di­zaines d’es­quisses de re­pré­sen­ta­tions fé­mi­nines. Jo­han Cre­ten, dont un en­semble d’oeuvres

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.