À la fin le si­lence

Art Press - - LIVRES - Fran­çois Poi­rié

Seuil, 170 p., 16 eu­ros Dans ce court ro­man, Lau­rence Tar­dieu en­gage sa nar­ra­trice dans une si­tua­tion que nous avons tous connue: la confron­ta­tion d’un drame per­son­nel (ici la vente de la mai­son fa­mi­liale, à Nice, qui in­carne l’en­fance, la mé­moire, la joie) et d’une tra­gé­die col­lec­tive (les at­ten­tats de Pa­ris, en jan­vier et no­vembre 2015, et ce temps nou­veau de la me­nace im­pré­vi­sible per­ma­nente). Pour apai­ser sa souf­france, la nar­ra­trice avait com­men­cé d’écrire un livre sur cette mai­son rayonnante qu’elle per­çoit comme un être vi­vant. Les at­ten­tats rendent tout pro­jet dé­ri­soire. Mais les mots de­meurent le seul sa­lut pour ten­ter d’ex­pli­quer à ses en­fants, et à elle-même, cette vio­lence, cette dé­faite du sens, ce dé­sastre. Elle veut « com­prendre », mais elle ne sait pas quoi : le sen­ti­ment d’une uni­té per­due ? Un soir, elle as­siste à une re­pré­sen­ta­tion de Pla­to­nov de Tche­khov et constate que l’art, ce­lui-là en tout cas, « tient » face à la bar­ba­rie, mi­ra­cu­leu­se­ment. La nar­ra­trice se plonge dans la lec­ture d’in­ter­views d’écri­vains confron­tés, chaque jour, dans leur pays, aux at­ten­tats : Da­vid Gross­man, Ze­ruya Sha­lev, Aha­ron Ap­pel­feld. Cer­tains disent que la me­nace les tient éveillés. Ap­pel­feld, lui, pré­cise avec jus­tesse : « Il n’y a plus de centre, il y a une frag­men­ta­tion de tout. » Autre évé­ne­ment : la nar­ra­trice donne nais­sance à un pe­tit gar­çon ; une vie nou­velle com­mence, mais han­tée par les fan­tômes du pas­sé, ce­lui de sa mère no­tam­ment, dont elle livre un ma­gni­fique por­trait à tra­vers la seule évo­ca­tion de son parfum. À la fin de ce ro­man au style lim­pide, quel­que­fois un peu brut, qui lie le moi et le monde, une ques­tion es­sen­tielle se pose : que faire de notre vie, cha­cun et tous en­semble, alors que nous sommes en train de nous ré­veiller d’un long som­meil ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.