Jour­nal 1944-1952

Art Press - - LIVRES - Jacques Hen­ric

Claire Paul­han, 464 p., 43 eu­ros Jacques Le­mar­chand fut un des meilleurs cri­tiques dra­ma­tiques de l’après-guerre. Al­bert Ca­mus lui ou­vrit les co­lonnes de Com­bat, et c’est dans ce jour­nal, puis dans le Fi­ga­ro lit­té­raire à par­tir de 1950, qu’il fit connaître et dé­fen­dit les au­teurs de théâtre les plus no­va­teurs de l’époque, dont Be­ckett, Jean Vau­thier, Io­nes­co, Ada­mov, Du­ras… Pen­dant les an­nées noires de l’Oc­cu­pa­tion (voir son Jour­nal des an­nées 1942-1944, pu­blié chez le même édi­teur en 2012), il eut des res­pon­sa­bi­li­tés au sein de la mai­son d’édi­tion Gal­li­mard. Je ne suis pas sûr que les ro­mans qu’il pu­blia, très jeune, soient beau­coup lus au­jourd’hui, mais peut-être, comme c’est le cas pour Phi­lippe Mu­ray, estce son Jour­nal ( des mil­liers de pages) qui res­te­ra comme son grand oeuvre ? Rien de commun, certes, entre ces deux en­tre­prises au­to­bio­gra­phiques. De lit­té­ra­ture, de débats d’idées, de po­li­tique, il n’est guère ques­tion dans le Jour­nal de Le­mar­chand. En re­vanche, saou­le­ries, dragues, baises, sont sys­té­ma­ti­que­ment consi­gnées. Pro­jet an­non­cé d’em­blée par ce lu­cide et désa­bu­sé priape : « Dire vrai – Et tout. » Il s’y tient, et ce dé­rou­lé du « tout » et du « vrai » n’est pas sans im­pres­sion­ner le lec­teur. D’au­tant que le lieu de tra­vail et le ter­rain de chasse de Le­mar­chand tiennent dans l’es­pace exi­gu d’un quar­tier dé­li­mi­té par la mai­son Gal­li­mard, la Rhu­me­rie, la bras­se­rie Lipp, le bar du Pont-Royal, quelques salles de théâtre et les ap­par­te­ments des maî­tresses. Mais ce qui rend pré­cieux ce vo­lume-ci du Jour­nal, c’est ce qu’il nous dit sur l’at­mo­sphère de l’après-guerre, no­tam­ment sur la li­bé­ra­tion des moeurs tous azi­muts et le dé­rè­gle­ment des mo­rales qui suc­cèdent aux peurs, aux an­goisses, aux culpa­bi­li­tés nées de la dé­faite, de Vi­chy et de l’Oc­cu­pa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.