Lettres à Si­mone Kahn 1920-1960

Art Press - - LIVRES - Jacques Hen­ric

Gal­li­mard, 384 p., 23,50 eu­ros Si­mone Kahn fut la pre­mière épouse d’An­dré Bre­ton. Il la ren­con­tra en juin 1920, il ve­nait d’avoir vingt-quatre ans et était dé­jà connu comme poète. Si­mone Kahn était à peine plus jeune que Bre­ton, elle sui­vait dé­jà de près la vie lit­té­raire pa­ri­sienne et joua un rôle non né­gli­geable dans le mou­ve­ment sur­réa­liste. Leur vie com­mune du­ra huit ans, mais ils gar­dèrent des liens ami­caux après leur sé­pa­ra­tion (la der­nière mis­sive de Bre­ton, une carte postale, est da­tée du 25 juillet 1960). Comme tou­jours dans les couples, au dé­but, c’est le grand amour. La drague épis­to­laire du jeune poète nous vaut un en­semble de longues et su­perbes lettres, toutes em­preintes d’une grande pu­deur. Les jeunes ma­riés se sont pro­mis de tout se dire, c’était une des uto­pies en cours dans le mi­lieu ar­tis­tique et lit­té­raire de l’époque, les­quelles bonnes ré­so­lu­tions ne ré­sis­taient guère à l’épreuve du réel. La ren­contre de Bre­ton avec Nad­ja, les liai­sons amou­reuses de Si­mone pré­ci­pitent le conflit. On est vite dans le re­gistre du tra­gique : amour, ja­lou­sie, déses­poir… Dom­mage qu’on ne puisse lire les lettres de Si­mone Kahn. Elles nous en ap­pren­draient beau­coup sur elle, bien sûr, mais un peu plus sur Bre­ton. Ce qui rend pré­cieuses ces lettres de Bre­ton, c’est ce qu’elles ré­vèlent sur les aléas de la vie lit­té­raire d’alors, sur tout ce que seule une cor­res­pon­dance pri­vée au­to­ri­sait : les ju­ge­ments abrupts sur tel ami écri­vain, les fâ­che­ries, les ba­garres phy­siques, nar­rées dans le dé­tail (Ara­gon contre Ar­taud), les com­bines pour se consti­tuer de belles col­lec­tions de pein­tures, les confi­dences sur les amours en cours. « Je veux la vé­ri­té ab­so­lue dans la vie. » Bre­ton est un des écri­vains qui s’est ef­for­cé de réa­li­ser au mieux ce sou­hait. À l’évi­dence, ces lettres le prouvent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.