Con­tre­nar­ra­tions

Art Press - - LIVRES - Jean-Phi­lippe Ros­si­gnol

Cam­bou­ra­kis, 352 p., 24 eu­ros « Les jeunes ar­tistes nègres créent au­jourd’hui dans le but d’ex­pri­mer notre propre peau noire, à notre ma­nière, sans peur, ni honte. Si les Blancs sont sa­tis­faits, nous sommes ra­vis. S’ils ne le sont pas, ça n’a pas d’im­por­tance. Nous sa­vons que nous sommes beaux. Et laids à la fois. » Ces phrases in­so­lentes et sa­lu­taires ont été écrites en 1926 par Lang­ston Hu­ghes, poète et nou­vel­liste amé­ri­cain, fi­gure ma­jeure du mou­ve­ment Har­lem Re­nais­sance. Presque cent ans plus tard, alors que les États-Unis connaissent une vague de crimes ra­cistes vi­sant les Afro- Amé­ri­cains, pa­raît un livre pas­sion­nant : Con­tre­nar­ra­tions de John Keene. Éla­bo­ré en treize ré­cits, tra­duits de fa­çon in­ven­tive par Ber­nard Hoepff­ner, le ro­man est une im­mer­sion au temps de l’es­cla­vage et une des­crip­tion lu­cide de la na­ture hu­maine. Sui­vant les di­va­ga­tions sombres de l’His­toire, le lec­teur est trans­por­té dans le Bré­sil du 17 siècle, pen­dant la guerre de Sé­ces­sion amé­ri­caine, en jan­vier 1754, au cours de l’ac­cou­che­ment de Ma­ry, une jeune femme noire. Mê­lant ima­gi­naire, faits réels, cartes et ar­chives, John Keene met no­tam­ment en scène Tom Sawyer et Hu­ck­le­ber­ry Finn, les deux per­son­nages lé­gen­daires, ain­si que le com­po­si­teur Bob Cole ( 1868-1911), au­teur de A Trip to Coon­town, la pre­mière co­mé­die mu­si­cale en­tiè­re­ment créée par des chan­teurs noirs. Aux an­ti­podes du folk­lore, contre la nar­ra­tion pla­te­ment na­tu­ra­liste, John Keene re­noue avec la puis­sance des grands ro­mans amé­ri­cains, qu’on songe à Ralph El­li­son et son Homme in­vi­sible, à Ce ca­davre n’est pas mon en­fant de Toni Cade Bam­ba­ra et Lu­mière d’août de Faulk­ner. Une trouée hors du dis­cours of­fi­ciel ou comment faire en­tendre les notes de mu­sique qu’on pen­sait ef­fa­cées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.