Jacques hen­ric

Le feuille­ton

Art Press - - LIVRES -

Quand se dé­ci­de­ra-t-on, par exemple dans les an­tho­lo­gies des grands textes de la littérature, à faire une place égale à des es­sayistes ou des phi­lo­sophes dont la beau­té de la langue n’a sou­vent rien à en­vier à celle des poètes et des ro­man­ciers ? Pour nous en te­nir à la France, se­rait-il in­con­gru de voir Mau­rice Mer­leau-Pon­ty, Mi­chel Fou­cault, Fran­çois Jul­lien, Jean Sta­ro­bins­ki, voi­si­ner avec An­dré Bre­ton, Paul Va­lé­ry, Georges Ba­taille, Pierre Jean Jouve, Yves Bon­ne­foy ? N’est-ce pas par la beau­té de son oeuvre que Jean Sta­ro­bins­ki nous res­ti­tue au mieux la beau­té du monde (pour re­prendre le titre du vo­lume « Quar­to » réunis­sant une cen­taine de ses études sur la littérature, la pein­ture et la mu­sique) ? Un es­sai n’ap­par­tien­drait-il pas à l’es­pace lit­té­raire ? Dans son ex­cel­lente in­tro­duc­tion, « L’oeuvre d’une vie », Mar­tin Rueff rap­pelle que la plus grande part de l’oeuvre de Sta­ro­bins­ki consiste en es­sais, et c’est l’oc­ca­sion pour lui de ci­ter un texte où ce­lui-ci ex­plique, par un re­tour à l’éty­mo­lo­gie du mot, ce qu’il en­tend par es­sai. Es­sai, du bas-la­tin exa­giare, si­gni­fie pe­ser mais aus­si, au voi­si­nage du terme, exa­men : es­saim d’abeilles, nuée d’oi­seaux. « L’es­sai, au­tant dire la pe­sée exi­geante, l’exa­men at­ten­tif, mais aus­si l’es­saim ver­bal dont on li­bère l’es­sor. » Est-il meilleure dé­fi­ni­tion de son oeuvre ? L’es­saim ver­bal li­bé­ré, n’est-ce pas la langue qui, au ser­vice de la ri­gueur de la pen­sée, se dé­ploie alors en beau­té ?

LA SOM­MA­TION DU RÉEL

La beau­té du monde n’a ja­mais fait ou­blier à l’au­teur du Re­mède dans le mal les lai­deurs du monde. Comment l’au­rait-il pu, lui qui, après des études de lettres, a choi­si la mé­de­cine et a été confron­té très tôt à la souf­france hu­maine, phy­sique et men­tale ; lui, qui a été té­moin de la mon­tée du na­zisme, du dé­chaî­ne­ment de la vio­lence en Eu­rope et dans le monde, qui a vu croître le chancre de l’an­ti­sé­mi­tisme et a connu la dou­leur de perdre des membres de sa fa­mille dans un camp de concen­tra­tion. On com-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.