ÉCHAP­PER AU BI­NA­RISME l’en­cy­clo­pé­die cri­tique du genre

Art Press - - LIVRES -

Une en­cy­clo­pé­die fait le point sur la place du genre, du corps et de la sexua­li­té dans les sciences hu­maines, his­to­riques et so­ciales.

Im­po­sée tout au long du dé­ve­lop­pe­ment du sys­tème sco­laire en France, la règle gram­ma­ti­cale qui vou­lait que « le mas­cu­lin l’em­porte sur le fé­mi­nin », à cause de « la su­pé­rio­ri­té du mâle sur la fe­melle », se­lon l’ex­pli­ca­tion du gram­mai­rien Ni­co­las Beau­zée en 1767, est au­jourd’hui lar­ge­ment re­mise en ques­tion par les lin­guistes et les pen­seurs de l’en­sei­gne­ment. Abor­dant en par­ti­cu­lier ces dé­bats, les plus ré­cents et re­la­tifs aux en­jeux po­li­tiques du genre dans la langue et dans l’édu­ca­tion, la so­cio­logue et his­to­rienne Juliette Rennes réunit au­tour d’elle près de quatre-vingt spé­cia­listes pour car­to­gra­phier et iden­ti­fier l’en­semble des re­nou­vel­le­ments opé­rés en pro­fon­deur par les études de genre ces der­nières an­nées. Tel est l’en­jeu, le pro­jet de l’En­cy­clo­pé­die cri­tique du genre : où en est l’avan­cée des re­cherches et des ré­flexions sur la place du genre, du corps et de la sexua­li­té dans les sciences hu­maines, his­to­riques et so­ciales, de­puis le dé­but des an­nées 2000 jus­qu’à au­jourd’hui ? Le pré­sent vo­lume en­tend mettre l’ac­cent sur trois axes prin­ci­paux : le corps, la sexua­li­té et les rap­ports so­ciaux. À la fois do­maines d’en­quête et ca­té­go­ries d’ana­lyse, ces trois thèmes de ré­flexion sont ici mo­bi­li­sés pour re­des­si­ner les contours des études de genre et com­prendre l’ar­ti­cu­la­tion com­plexe entre iden­ti­tés sexuelles, éco­no­miques, es­thé­tiques et po­li­tiques. Par exemple, l’en­trée « A » comme « Af­fects » traite et ana­lyse les formes de do­mi­na­tion du pou­voir so­cial à par­tir d’une ré­flexion sur les liens entre la sexua­li­té, l’émo­tion, le ca­pi­ta­lisme et ce que l’ar­ticle nomme les po­li­tiques af­fec­tives. Plus loin, l’en­trée « V » comme « Voix » étu­die les consé­quences de la dis­tinc­tion pho­né­tique entre voix de femme et voix d’homme sur le plan de la hau­teur (grave/ ai­gu), du timbre (sombre/clair) et de l’in­ten­si­té (fort/faible). Entre les deux, il y a des ar­ticles de six ou sept pages cha­cun sur « In­ter­net », « Mon­dia­li­sa­tion », « Psy­cha­na­lyse », « Re­li­gion », « Sport » ou en­core « Tra­vail ». De­puis une di­zaine d’an­nées, de 2005 à 2015, les tech­niques cor­po­relles de mise en scène de soi, dans l’es­pace ur­bain, les lieux so­ciaux ou même le nu­mé­rique vir­tuel, fa­çonnent la per­cep­tion du corps fé­mi­nin ou mas­cu­lin. Ain­si, dans les échanges et les ré­seaux, s’im­pose pro­gres­si­ve­ment une forme

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.