Bien­nale de l’Image en mou­ve­ment

Art Press - - EXPOSITIONS REVIEWS -

Centre d’art contem­po­rain et MAMCO / 10 no­vembre 2016 - 29 jan­vier 2017 Cette nou­velle édi­tion de la Bien­nale de l’Image en mou­ve­ment se veut à la fois unique et in­édite, tout en s’ins­cri­vant dans l’his­toire de l’art vi­déo, puis­qu’il s’agit de la quin­zième édi­tion de cet évé­ne­ment, qui au­ra connu de nom­breuses ver­sions en trente ans d’exis­tence. Elle est l’hé­ri­tière de la Se­maine in­ter­na­tio­nale de la vi­déo, une des plus an­ciennes ma­ni­fes­ta­tions consa­crées à ce sup­port en Eu­rope. Sa pre­mière ca­rac­té­ris­tique est d’être consti­tuée ex­clu­si­ve­ment d’oeuvres nou­velles dont le Centre d’art contem­po­rain est au­tant le com­man­di­taire que le pro­duc­teur. Mar­quée par une se­maine d’ou­ver­ture très dense en termes de per­for­mances, d’avant-pre­mières, de tables rondes et de ren­contres, la Bien­nale a ain­si pro­duit ou co­pro­duit vingt-sept oeuvres in­édites. On peut y dé­cou­vrir dix-sept ins­tal­la­tions vi­déo qui forment l’es­sen­tiel de la ma­ni­fes­ta­tion, sept films pro­je­tés en boucle dans un es­pace ci­né­ma in­té­gré au par­cours, tan­dis que trois per­for­mances ont eu lieu pen­dant la se­maine d’ou­ver­ture (Pau­line Bou­dry & Re­nate Lo­renz, John M. Arm­le­der & Ste­phan Ei­cher, Boy­child & Wu Tsang). La se­conde ca­rac­té­ris­tique est sa large ou­ver­ture aux dif­fé­rentes formes de ci­né­ma et de vi­déo, qu’elles soient do­cu­men­taires, ex­pé­ri­men­tales ou fic­tion­nelles. Ce cô­té hy­bride de la ma­ni­fes­ta­tion tient à son prin­cipe de sé­lec­tion, puisque c’est un qua­tuor qui en a as­su­ré la pro­gram­ma­tion (An­drea Bel­li­ni, le di­rec­teur du Centre, ac­com­pa­gné de Ce­ci­lia Ale­ma­ni, Ca- ro­line Bour­geois, et El­vi­ra Dyan­ga­ni Ose). Mais cette ligne de conduite gé­né­ra­liste consti­tue en même temps son point faible : on au­rait sou­hai­té soit une thé­ma­tique, soit un axe di­rec­teur que l’on pour­rait ima­gi­ner va­rier d’édi­tion en édi­tion. Rien de ce­la ici, toutes les oeuvres sont mises sur le même plan se­lon un prin­cipe d’équi­va­lence. Au­tre­ment dit, ce qui est don­né à voir se pré­sente comme une suc­ces­sion d’ins­tal­la­tions ou de pro­jec­tions hé­té­ro­gènes, certes mon­trées dans de bonnes condi­tions. L’ef­fet d’ordre et de chaos est en quelque sorte sym­bo­li­sé par la double ins­tal­la­tion Com­mu­ni­ty des Bré­si­liens Cin­thia Mar­celle & Tia­go Ma­ta Ma­cha­do. Ceux-ci pro­posent, sur deux étages su­per­po­sés, le film dé­fi­ni­tif et

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.