JA­ZON FRINGS

Art Press - - INTRODUCING -

Isa­belle de Mai­son Rouge

Pour­quoi créer sa propre en­tre­prise bour­sière, alors que le mar­ché de l’art se charge de co­ter les oeuvres, et quelque fois en fixant des prix très éle­vés ? Mais jus­te­ment, ce n’est pas la va­leur mar­chande dé­cré­tée par les ac­teurs du mar­ché qui in­té­resse Ja­zon Frings. Ce qu’il veut, c’est, au contraire, dé­cons­truire ce sys­tème, en mon­trer l’ar­bi­traire et poin­ter le dé­cro­chage entre va­leur ar­tis­tique et va­leur éco­no­mique. En somme, re­don­ner une va­leur in­trin­sèque à l’oeuvre.

De la même fa­çon que nos contem­po­rains font état de leur vie pri­vée en di­rect sur les ré­seaux so­ciaux et se pho­to­gra­phient par le biais de sel­fies, fai­sant cir­cu­ler leur image ou celle de leur as­siette aux quatre coins de la pla­nète ins­tan­ta­né­ment, Ja­zon Frings cote en Bourse ses moindres ac­tions in­times. Chaque co­ta­tion, ba­sée sur un sys­tème de va­leur lié aux évé­ne­ments que l’ar­tiste ren­contre dans sa vie so­ciale – ses amours, sa san­té, son mo­ral, ses rêves, ses en­vies, ses frus­tra­tions, le fonc­tion­ne­ment de son ap­pa­reil di­ges­tif ou ses ren­contres ami­cales – est ré­su­mée en courbes et en gra­phiques que l’on peut suivre en temps réel sur in­ter­net. Chaque co­ta­tion re­pré­sente une so­cié­té au sein d’une en­tre­prise mère, la Ja­ZoN Ex, mar­ché fi­nan­cier, dont Ja­zon Frings est le fon­da­teur et le PDG. Cette en­tre­prise est ai­dée par la Ze­de­ral Re­serve, qui émet des titres, et par la Z Ex­changes, qui suit l’évo­lu­tion de leurs cours. L’en­semble est ré­gi se­lon les règles, non pas de l’art, mais de l’en­tre­prise, avec pu­bli­ca­tion de rap­ports d’ac­ti­vi­té et émis­sion de bons. L’ar­tiste a éga­le­ment mis au point un ar­se­nal d’ins­tru­ments fi­nan­ciers. Outre la mise sur le mar­ché d’ac­tions et d’obli­ga­tions, il va jus­qu’à battre mon­naie en créant des billets de banque, les Zol­lars, qui ont leur propre va­leur d’échange. Il im­prime les Ero­tic Zol­lar, Love Zol­lar, Hate Zol­lar, Fel­low­ship Zol­lar, Friend­ship Zol­lar, Su­per­fi­cial Zol­lar, aux­quels il donne un as­pect très co­lo­ré et gra­phique. Il pré­voit éga­le­ment de rendre vi­sibles les pro­duits ou les ser­vices qu’il pro­pose, lors d’une « foire » cal­quée sur

« On­line: Ja­ZoN Ex. Big Board Clone (pro­jec­tion) ». Clone bour­sier du Ja­ZoN Ex. Mis à jour en temps réel avec 600 gifs re­pré­sen­tant tout Ja­ZoN Ex., gif rouge = baisse, gif vert = aug­men­ta­tion. (Court. mfc­mi­chèle di­dier, Pa­ris). Real time stock ex­change board

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.