Ty­po­lo­gie des im­pos­teurs

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - ST.S.

Les va­riantes sont multiples, mais le mode opé­ra­toire reste im­muable. Pe­tit flo­ri­lège de ces stra­ta­gèmes. Le faux ou­vrier du bâ­ti­ment. Il pré­tend de­voir ef­fec­tuer des tra­vaux chez un voi­sin et pro­pose de pro­té­ger le jar­din à l’aide d’une bâche. Quelques mi­nutes après son en­trée, deux faux po­li­ciers sur­gissent pour si­mu­ler son in­ter­pel­la­tion. Le pseu­do-pro­prié­taire d’un chat per­du. Un homme se pré­sente au do­mi­cile en ex­pli­quant que son chat vient de s’échap­per dans le jar­din. L’in­ter­ven­tion de faux po­li­ciers s’ef­fec­tue dans la fou­lée. La fausse em­ployée de mai­rie ou as­sis­tante so­ciale. C’est une va­riante qui im­plique la com­pli­ci­té d’une femme. Cette der­nière se rend au do­mi­cile de la per­sonne âgée, soi-di­sant à la de­mande de la mai­rie ou des services so­ciaux. La suite est tou­jours la même : deux faux po­li­ciers si­mulent son in­ter­pel­la­tion avant de de­man­der à vé­ri­fier l’em­pla­ce­ment des va­leurs de la vic­time. En mars 2015, les en­quê­teurs de la PJ de Ver­sailles ont mis un terme aux agis­se­ments d’un trio me­né par une femme de 58 ans épau­lée par son fils de 30 ans et un com­plice. Le pré­ten­du oph­tal­mo­logue. Ce der­nier aborde des re­trai­tés por­teurs de lu­nettes dans la rue pour leur faire re­mar­quer qu’elles sont « trop an­ciennes ». Il les rac­com­pagne à leur do­mi­cile et leur sub­ti­lise ar­gent et cartes ban­caires. Le pré­su­mé banquier et le sup­po­sé cour­sier. Un homme se fai­sant pas­ser pour le banquier de la vic­time la contacte par té­lé­phone. Il lui in­dique que sa carte ban­caire est dé­fec­tueuse. Il lui pré­cise qu’un cour­sier va ve­nir la ré­cu­pé­rer avant de lui en ra­me­ner une nou­velle. Au mo­ment de la ré­cu­pé­ra­tion du moyen de paie­ment, le faux cour­sier s’ar­range pour en ob­te­nir le code. Le soi-di­sant contrô­leur des eaux. Après un ra­pide tour des lieux, il tend à sa vic­time un boî­tier, sem­blable à un ter­mi­nal de paie­ment et lui de­mande de com­po­ser le code sur son propre té­lé­phone por­table. Il prend en­suite la fuite, avec la carte et son code, en­re­gis­tré sur son mo­bile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.