Houle sen­ti­men­tale

LA BD DU MOIS. Avec « l’In­ver­sion de la courbe des sen­ti­ments », Jean-Phi­lippe Pey­raud nous en­traîne dans une co­mé­die douce-amère sur notre drôle d’époque.

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - CH­RIS­TOPHE LEVENT

AU PE­TIT MA­TIN, Ro­bin­son se rha­bille ra­pi­de­ment avant de quit­ter la chambre de la fille avec la­quelle il vient de pas­ser la nuit. Dans les rues de Pa­ris qua­si dé­sertes de l’été, le vieux tren­te­naire flâne avant d’al­ler re­joindre son ma­ga­sin de DVD. Son af­faire est en crise. Lui aus­si. Sa com­pagne l’a quit­té et il se console, via In­ter­net, avec des aven­tures d’un soir. Au­tour de lui gra­vitent Aman­dine, l’étu­diante, et son amie Char­lène qui rentre du Pé­rou à la re­cherche d’un père in­con­nu qui tien­drait… une bou­tique de DVD, un ne­veu qui a mys­té­rieu­se­ment dis­pa­ru, peu­têtre en com­pa­gnie de sa voi­sine plus âgée, un pa­ter­nel vi­ré par sa femme après une énième trom­pe­rie…

« L’In­ver­sion de la courbe des sen­ti­ments » nous en­traîne avec ma­lice dans un tour­billon d’émo­tions et de per­son­nages d’au­jourd’hui, en­glués dans leurs pe­tits tra­cas qui peuvent vite vi­rer au gros sou­ci. Bien sûr, en toile de fond, il y a, en­core et tou­jours, des his­toires d’amour. Dans une ligne claire très gra­phique et un peu ré­tro, bai­gnée de cou­leurs pâles, Jean-Phi­lippe Pey­raud signe un al­bum tout en pe­tites touches, une co­mé­die douce-amère, re­gard cri­tique, amu­sé et amu­sant sur nos pe­tites mi­sères. Outre des dia­logues par­fai­te­ment ci­se­lés, l’au­teur réus­sit sur­tout le pa­ri de nous sur­prendre sans ar­rêt et d’em­me­ner cette his­toire-là où on ne l’at­tend pas. Un vrai pe­tit bon­heur. de Jean-Phi­lippe Pey­raud. Ed. Fu­tu­ro­po­lis. 26 €.

Le gra­phisme un peu ré­tro dans des cou­leurs pâles nous em­barque dans la vie d’un tren­te­naire qui en­chaîne les aven­tures d’un soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.