Ta­pie : la Cour de cas­sa­tion va­lide l’an­nu­la­tion de l’ar­bi­trage

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE -

LA FIN DU FEUILLE­TON ? La Cour de cas­sa­tion a va­li­dé hier l’an­nu­la­tion de l’ar­bi­trage qui avait oc­troyé plus de 400 M€ à Ber­nard Ta­pie dans son li­tige avec le Cré­dit lyon­nais. Enième re­bon­dis­se­ment dans cette af­faire qui oc­cupe les pré­toires de­puis plus de vingt ans. La haute ju­ri­dic­tion a es­ti­mé, dans son ar­rêt, que la cour d’ap­pel de Pa­ris avait eu rai­son d’an­nu­ler en fé­vrier 2015 cette sen­tence ar­bi­trale au vu du « concert frau­du­leux ayant exis­té entre l’un des ar­bitres, Pierre Es­toup, et M. Ta­pie ». L’ar­bi­trage de juillet 2008, qui de­vait mettre un terme au li­tige entre Ber­nard Ta­pie et la banque sur la re­vente d’Adi­das en 1994, avait al­loué 404 M€, in­té­rêts com­pris, dont 45 M€ au titre du seul pré­ju­dice mo­ral, à l’an­cien pré­sident de l’Olym­pique de Mar­seille

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.