Le cha­lu­tage en eau pro­fonde en­fin in­ter­dit

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ -

MÉ­THODE mi­nus­cule pour re­montent tout. Le tri est en­suite l’éco­no­mie mais dé­sas­treuse pour ef­fec­tué en sur­face : 20 à 40 % des l’éco­lo­gie, la pêche par cha­lu­tage à cap­tures sont re­je­tées mortes à la plus de 800 m de pro­fon­deur est mer, y com­pris des re­quins me­na­cés dé­sor­mais in­ter­dite dans l’Union d’ex­tinc­tion. « Ce­la si­gni­fie que la eu­ro­péenne. Les Etats membres, la dé­fo­res­ta­tion sous-ma­rine qui a lieu Com­mis­sion et le Par­le­ment au­jourd’hui sans au­cune contrainte européen ont trou­vé un ac­cord hier. lé­gale jus­qu’à 2 000 m de Il au­ra fal­lu près de huit ans de pro­fon­deur ces­se­ra à ja­mais », s’est né­go­cia­tions pen­dant les­quels la ré­jouie Claire Nou­vian, fon­da­trice France no­tam­ment a mi­li­té en de l’ONG de dé­fense des océans fa­veur du cha­lu­tage en eau Bloom. Avant d’ajou­ter qu’il faut pro­fonde. Dans ce type de pêche, dé­sor­mais in­ter­dire le cha­lu­tage des fi­lets géants raclent les fonds et dans l’At­lan­tique nord-est.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.