Froome est dé­jà dans sa course

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Port-en-Bes­sin-Hup­pain (Cal­va­dos) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux OLI­VIER FRAN­ÇOIS

IL EST AR­RI­VÉ dé­ten­du hier en confé­rence de presse, s’ex­cu­sant presque d’avoir fait ve­nir au­tant de monde dans une pe­tite salle d’un hô­tel de luxe, po­sé au fin fond du Cal­va­dos, à quelques ki­lo­mètres d’Utah Beach, cé­lèbre plage du dé­bar­que­ment en Nor­man­die qui ac­cueille­ra l’ar­ri­vée de la pre­mière étape. Ch­ris Froome est comme ça, na­tu­rel et de bonne hu­meur. Le double vain­queur de l’épreuve (2013, 2015), en­tou­ré de tous ses équi­piers de Sky, est ap­pa­ru par­ti­cu­liè­re­ment se­rein. « Je crois que l’équipe n’a ja­mais été aus­si forte, a sou­li­gné le Britannique. Je me sens bien, j’ai bien pré­pa­ré cette com­pé­ti­tion. J’au­rai de sé­rieux ad­ver­saires, sur­tout Quin­ta­na qui se­ra mon plus grand ri­val, mais je suis prêt. »

« Je suis fo­ca­li­sé sur mon ob­jec­tif »

Même le cra­chin tom­bé toute la ma­ti­née sur la ré­gion s’est ar­rê­té net quand il a en­four­ché son vé­lo pour par­tir s’en­traî­ner. Pour un cou­reur qui n’aime pas la pluie, ce coin de ciel bleu a pris des al­lures de bon pré­sage.

Pas de ten­sion donc ni d’in­quié­tude chez le cham­pion de 31 ans, même à l’évo­ca­tion des risques d’at­ten­tats qui pèsent sur le Tour comme sur toutes les ma­ni­fes­ta­tions qui se dé­roulent dans l’Hexa­gone. « Je ne m’oc­cupe pas de ça, a-t-il ajou­té. Je suis dans ma course. Je suis fo­ca­li­sé sur mon ob­jec­tif. J’es­père que l’ac­cueil se­ra le même que ce­lui re­çu sur le Dau­phi­né (NDLR : qu’il a rem­por­té mi-juin). Il y avait une su­perbe am­biance là­bas. Le Tour, c’est la plus grande épreuve de l a s a i s o n . No u s ai­mons cou­rir ici, nous ai­mons cou­rir en France. »

Thi­baut Pi­not a pro­lon­gé son contrat avec la FDJ jus­qu’en 2018. Au­jourd’hui âgé de 26 ans, le Franc-Com­tois a en­ta­mé sa car­rière pro­fes­sion­nelle en 2010 dans la for­ma­tion au trèfle avant d’en de­ve­nir le lea­deur in­con­tes­té. « Je ne me voyais pas par­tir mal­gré des offres bien su­pé­rieures, qui pro­ve­naient de belles équipes étran­gères, a dé­cla­ré le cou­reur fran­çais. Ce sont des sol­li­ci­ta­tions va­lo­ri­santes, j’ai écou­té ce qu’ils pro­po­saient. » Les équipes du Tour 2016

Port-en-Bes­sin-Hup­pain (Cal­va­dos), hier. Ch­ris­to­pher Froome compte sur une équipe Sky qui « n’a ja­mais été aus­si forte » pour rem­por­ter un troi­sième Tour de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.