La flèche en­fin lan­cée

PATRIMOINE. L’Etat sou­haite la re­cons­truc­tion d’une tour de la ba­si­lique de Saint-De­nis (Seine-Saint-De­nis) dé­truite il y a 170 ans. Une étude va être an­non­cée au­jourd’hui.

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - Saint-De­nis (Seine-Saint-De­nis) Jacques Mou­lin, ar­chi­tecte en chef des Mo­nu­ments his­to­riques JEAN-GA­BRIEL BONTINCK

« Ce­la pour­ra du­rer dix ans, mais on vien­dra de par­tout voir cette res­tau­ra­tion »

ET SI ON BÂTISSAIT en­core des ca­thé­drales ? C’est le dé­fi fou qui est en passe d’être re­le­vé à Saint-De­nis (Seine-Saint-De­nis). Au­jourd’hui, la ville va an­non­cer le lan­ce­ment d’une étude de fai­sa­bi­li­té pour la re­cons­truc­tion de la tour nord et de la flèche de sa cé­lèbre ba­si­lique, tom­beau des rois de France. Une étape dé­ci­sive puisque le pro­jet bé­né­fi­cie en­fin de l’ac­cord du mi­nis­tère de la Culture, en plus du « sou­tien total » de l’ani­ma­teur Sté­phane Bern, qui a re­joint le co­mi­té de par­rai­nage pré­si­dé par l’écri­vain Erik Or­sen­na, et de ce­lui de Fran­çois Hol­lande, ve­nu dis­crè­te­ment vi­si­ter la ba­si­lique en sep­tembre. « Toutes les par­ties pre­nantes sont réunies », se fé­li­cite Jacques Mou­lin, ar­chi­tecte en chef des Mo­nu­ments his­to­riques, fervent dé­fen­seur de ce pro­jet ap­pe­lé à de­ve­nir « le plus grand chan­tier de res­tau­ra­tion de patrimoine en France ».

Cette flèche de 86 m de haut avait été abî­mée par une tempête puis dé­mon­tée, pierre par pierre, il y a 170 ans. « Elle da­tait du XIIIe siècle. A l’époque, c’était le plus haut point de l’Ile-de-France. Elle avait été construite pour dé­pas­ser celle de No­treDame, ex­plique Jacques Mou­lin. A la suite de la tempête de 1846, elle a été fra­gi­li­sée, et l’ar­chi­tecte Viollet-leDuc, en conflit avec son ri­val Fran­çois De­bret qui l’avait res­tau­rée, en a pro­fi­té pour la dé­mon­ter. » Les pierres sont en­core là, nu­mé­ro­tées, au mi­lieu des herbes folles, dans les jar­dins de la ba­si­lique et de la mai­son de la Lé­gion d’hon­neur voi­sine.

Mais en 170 ans, les pro­jets de re­mon­tage ont tous échoué. « La re- construc­tion avait été va­li­dée par Jack Lang en 1981, rap­pelle Jacques Mou­lin. Mais en­suite, per­sonne n’a vou­lu mettre l’ar­gent. » « Il fal­lait 53 mil­lions de francs, l’équi­valent de 2 km d’au­to­route », se sou­vient Patrick Braoue­zec, an­cien maire (Front de gauche) de Saint-De­nis et pré­sident du ter­ri­toire de Plaine Com­mune. Au­jourd’hui, le risque de­vrait être évi­té : il n’y au­ra pas un cen­time d’ar­gent pu­blic. Les tra­vaux se­ront en­tiè­re­ment fi­nan­cés par les vi­sites de chan­tier, sur le mo­dèle des res­tau­ra­tions du château de Gué­de­lon (Yonne), du na­vire « l’Her­mione » ou de la Sa­gra­da Fa­mi­lia, à Bar­ce­lone.

Si l’étude conclut, d’ici la fin d’an­née, à la fai­sa­bi­li­té ju­ri­dique, tech­nique et fi­nan­cière du pro­jet, la pre­mière pierre de la nou­velle ca­thé­drale pour­rait être po­sée en 2017. « Ce­la pour­ra du­rer dix ans, mais on vien­dra de par­tout voir cette res­tau­ra­tion, s’en­thou­siasme Jacques Mou­lin. Ce se­ra du spec­tacle vi­vant. »

Saint-De­nis (Seine-Saint-De­nis), le 29 jan­vier. La flèche de la tour nord de la ba­si­lique, haute de 86 m et dé­mon­tée en 1846, pour­rait être re­cons­truite à par­tir de 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.