Nikos au quo­ti­dien sur Eu­rope 1

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CA­RINE DI­DIER

SAI­SON RICHE en pers­pec­tive pour Nikos à la ren­trée… Très pré­sent sur TF 1, où il tes­te­ra à par­tir du 11 juillet le ma­ga­zine quo­ti­dien en di­rect « 19 H live » qui pour­rait être pro­lon­gé en sep­tembre, l’ani­ma­teur of­fi­cie­ra aus­si chaque après-mi­di sur Eu­rope 1. Pen­dant une heure, vers 15 heures, il re­ce­vra une per­son­na­li­té le temps d’un en­tre­tien « cha­leu­reux », ponc­tué d’in­ter­ludes mu­si­caux. « Je suis un en­fant de la ra­dio. C’est un vi­rus, une pas­sion, un be­soin in­tel­lec­tuel, nous confie Nikos. Pou­voir se po­ser per­met de nuan­cer et c’est une autre dé­marche qu’à la té­lé­vi­sion. Lors de cet en­tre­tien, je sou­haite construire une proxi­mi­té avec mon in­vi­té, quelque chose d’in­time, mais sans ex­clure les au­di­teurs. On par­ti­ra d’une chan­son qui si­gni­fie beau­coup pour la per­son­na­li­té. La mu­sique se­ra la bous­sole, un point de dé­part à la dis­cus­sion. »

Avec des ar­tistes, des spor­tifs, des po­li­tiques...

Pro­ba­ble­ment en­re­gis­tré, le ren­dez­vous se­ra ou­vert à tous : ar­tistes, scien­ti­fiques, spor­tifs, po­li­tiques. « Je ne veux pas né­ces­sai­re­ment re­ce­voir quel­qu’un en pro­mo­tion, mais je cherche une his­toire à ra­con­ter, af­firme Nikos qui va ar­rê­ter Sor­tez du cadre qu’il ani­mait le sa­me­di sur Eu­rope 1, tout en en conser­vant l’es­prit. Au quo­ti­dien, la mé­ca­nique se­ra dif­fé­rente. Je pour­rai me dé­pla­cer chez la per­sonne. Avec les stars, ce qui m’in­té­resse, c’est de faire dé­cou­vrir l’homme ou la femme. Si c’est quel­qu’un de moins connu, je veux mon­trer sa sin­gu­la­ri­té. »

Ar­ri­vé sur Eu­rope 1 en août 2011, il n’en dé­mord pas : « Cette sixième ren­trée sur la sta­tion, c’est mon pe­tit plai­sir. Et je peux re­ce­voir des per­son­na­li­tés comme Jean d’Or­mes­son, que je ne pour­rais ja­mais avoir à la té­lé­vi­sion ! » Pour­sui­vra-t-il « Un soir avec… » une fois par mois sur la sta­tion ? Pas sûr.

Nikos of­fi­cie sur Eu­rope 1 de­puis 2011.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.