Un pro­jet pile-poil pour Sar­ko­zy

DROITE. Of­fi­ciel­le­ment, c’est le pro­jet du par­ti, au ser­vice du fu­tur can­di­dat à l’Ely­sée, qui est pré­sen­té au­jourd’hui aux cadres LR. Mais il semble taillé pour l’ex-chef de l’Etat…

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - VALÉRIE HACOT

CE N’EST QU’HIER en toute fin d’après-mi­di que les conseillers na­tio­naux les Ré­pu­bli­cains (LR) ont dé­cou­vert le pro­jet qui leur se­ra pré­sen­té au­jourd’hui par la di­rec­tion du par­ti. Un do­cu­ment de pas moins de 360 pages, qui re­prend les conclu­sions des 18 jour­nées de tra­vail thé­ma­tiques or­ga­ni­sées tout au long de l’an­née par le par­ti.

Pas de sur­prises au me­nu, donc : ces me­sures ont dé­jà été dis­til­lées au fil des mois par le pré­sident LR — et bien­tôt can­di­dat à la pri­maire — Ni- co­las Sar­ko­zy. De quoi faire râ­ler ses ri­vaux qui, de Fran­çois Fillon à Alain Jup­pé en pas­sant par Bru­no Le Maire (qui bou­de­ra le conseil na­tio­nal), as­surent tous ne pas être « liés » par ce pro­gramme taillé sur me­sure pour l’an­cien pré­sident de la Ré­pu­blique.

Dans le dé­tail, ces me­sures, pré­sen­tées par la di­rec­tion du par­ti comme le « socle com­mun » des Ré­pu­bli­cains, pré­voient pêle-mêle de bais­ser l’im­pôt sur le re­ve­nu de 10 % en dé­but de quin­quen­nat, de faire payer les syn­di­cats lors de dé­gra­da­tions du­rant les ma­ni­fes­ta­tions, de re­ve­nir sur le non-cu­mul des man­dats, de por­ter la re­traite à 63 ans d’ici 2020 (au lieu de 62 au­jourd’hui), ou en­core d’ex­pul­ser les étran­gers ayant une connexion avec des ré­seaux ter­ro­ristes, tan­dis que les Fran­çais se­raient pla­cés en « ré­si­dence sur­veillée ». L’as­si- mi­la­tion — et non l’in­té­gra­tion chère à Alain Jup­pé — des étran­gers est éga­le­ment au me­nu, tout comme la sup­pres­sion de l’AME (aide mé­di­cale d’ur­gence). La fin des 35 heures, ou la dé­gres­si­vi­té des al­lo­ca­tions-chô­mage sont pré­co­ni­sées.

Ce pro­jet se­ra sou­mis au vote. Un vote à main le­vée avec deux car­tons, un pour, un contre. Un « pro­cé­dé d’ac­cla­ma­tion » qui reste en tra­vers de la gorge des autres can­di­dats à la pri­maire.

Re­traite à 63 ans, sup­pres­sion de l’AME, fin des 35 heures…

@vha­cot1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.