Mille sa­bords, un tré­sor !

AVEN­TURE. Alors que Pa­ris or­ga­nise au­jourd’hui une chasse au tré­sor, gros plan sur les ma­gots qui res­tent à dé­cou­vrir dans le monde. Avis aux ama­teurs : il y a de quoi faire !

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - VINCENT MONGAILLARD

QUELQUE 20 000 dé­chif­freurs de codes et d’énigmes âgés de 7 à 77 ans vont s’aven­tu­rer au­jourd’hui dans les rues de Pa­ris pour la plus grande chasse au tré­sor de l’Hexa­gone*. A ga­gner, des croi­sières sur la Seine ou des nuits en au­berge de jeu­nesse. Mais pour mettre la main sur des ma­gots il faut plu­tôt prendre le large. Notre globe re­gorge de di­zaines de mil­liers de tré­sors en­glou­tis.

« Le plus grand mu­sée du monde dort au fond des mers. On dit que 40 % des ri­chesses amas­sées par l’homme y de­meurent. En trois siècles, de Ch­ris­tophe Co­lomb au comte de La Pé­rouse, plus de 50 000 voyages de na­vires ont été re­cen­sés. Par­mi eux, 15 % ont cou­lé », dé­crypte le chas­seur de tré­sors pro­fes­sion­nel Erick Sur­couf, ar­rière-ar­rière-ar­rière-pe­tit­ne­veu du lé­gen­daire cor­saire bre­ton. Voi­ci les plus belles pé­pites im­mer­gées ou en­ter­rées qui res­tent à dé­cou­vrir.

A la poursuite des dia­mants du « So­leil d’Orient »

Erick Sur­couf croit sa­voir où re­pose le « So­leil d’Orient ». « Mais je ne vous le di­rai pas, même sous la tor­ture », pré­vient, hi­lare, ce­lui qui rêve de re­trou­ver le na­vire de com­merce qui a som­bré au large de Ma­da­gas­car en 1681, vic­time d’une tem­pête. Le ma­jes­tueux vais­seau de la Com­pa­gnie fran­çaise des Indes orien­tales, af­fré­té par le roi de Siam, ren­fer­mait 75 caisses de pré­sents des­ti­nés, no­tam­ment, à Louis XIV et au pape. A l’in­té­rieur, pierres pré­cieuses, por­ce­laines de Chine et du Ja­pon, ser­vices de ta- ble en or mas­sif, vases luxueux, dia­mants, lettres royales ré­di­gées sur des lames d’or…

Une mon­tagne d’or au bout du tun­nel

A la fin de la Se­conde Guerre mon­diale, le gé­né­ral ja­po­nais To­moyu­ki Ya­ma­shi­ta au­rait plan­qué dans des tun­nels creu­sés sur l’île de Lu­çon aux Phi­lip­pines entre 4 000 et 6 000 t d’or. Un fa­bu­leux bu­tin qui vau­drait des di­zaines de mil­liards d’eu­ros, pillé par les forces ar­mées nip­pones lors, no­tam­ment, de l’in­va­sion de la Mand­chou­rie. L’ex­dic­ta­teur Mar­cos, au pou­voir de 1965 à 1986, a ré­qui­si­tion­né ses sol­dats pour pas­ser au peigne fin la jungle et ten­ter de ré­cu­pé­rer la mon­tagne de mé­tal pré­cieux. En vain. Des pe­tites mains ont, de­puis, pris le re­lais. Ré­sul­tat : les fouilles ont dé­té­rio­ré des sites ar­chéo­lo­giques et même pro­vo­qué un ébou­le­ment qui a cau­sé la mort de deux per­sonnes.

Quatre mer­ce­naires et un bu­tin

En 1859, 14 t de lin­gots d’or, de chan­de­liers, de bi­joux ca­chés dans la crypte de l’église de Pis­co au Pé­rou sont sub­ti­li­sées par quatre an­ciens mer­ce­naires de l’ar­mée pé­ru­vienne qui se sont fait pas­ser pour des pa­rois­siens. Le qua­tuor ache­mine la car­gai­son par ba­teau vers une île in­ha­bi­tée de l’ar­chi­pel des Tua­mo­tu en Po­ly­né­sie, l’en­ter­rant sur place avant de mettre le c ap pl us au s ud, hi s t oi r e de brouiller les pistes. Les vo­leurs, tués ou em­pri­son­nés, n’ont ja­mais pu re­ve­nir sur les lieux de la ca­chette de leur ri­chesse.

Le trône de la reine en­glou­ti avec le roi des na­vires

Re­ve­nant de Ma­lac­ca, en route vers le Por­tu­gal, sa pa­trie, le com­man­dant de ma­rine Al­fon­so de Al­bu­querque dit Le Ter­rible ou Le Lion de la mer ne peut em­pê­cher, en 1511, la perte du roi des ca­raques, le « Flor de la Mar », quelque part dans l’océan In­dien. « Il y avait 200 caisses de dia­mants, quatre lions en or mas­sif aux yeux, dents et griffes ser­tis de pierres pré­cieuses », re­cense Erick Sur­couf. Sans ou­blier le trône de la reine de Ma­lac­ca… de quoi ai­gui­ser les ap­pé­tits des plus am­bi­tieux chas­seurs d’épaves. L’un d’eux, un Amé­ri­cain ex­pert en plon­gée sous­ma­rine, y a in­ves­ti des mil­lions de dol­lars… pour des prunes ! * www.tre­sors­de­pa­ris.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.