Con­ta­dor, la chute qui tombe mal

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Sainte-Ma­rie-du-Mont (Manche) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux Fran, frère d’Al­ber­to Con­ta­dor DA­VID OPOCZYNSKI

OLEG TINKOV, le pro­prié­taire de l’équipe d’Al­ber­to Con­ta­dor, des­cend du bus sta­tion­né en bor­dure des dunes. Comme à son ha­bi­tude, il s’ap­prête à ef­fec­tuer sa sor­tie à vé­lo quand Ja­cin­to Vi­darte, l’at­ta­ché de presse du cou­reur es­pa­gnol, lui glisse à l’oreille un « Es­saye de ne pas tom­ber » de cir­cons­tance. Au pied des mo­nu­ments d’Utah Beach, sous les dra­peaux fran­çais et amé­ri­cains ba­layés par un vent violent, la foule s’est mas­sée au­tour du bus jaune fluo. Dou­ché, ses plaies net­toyées, Con­ta­dor pointe en­fin le bout de sa cas­quette. « Ce n’est pas la meilleure fa­çon de com­men­cer le Tour de France, souffle ce­lui qui a le cô­té droit écor­ché du mol­let à l’épaule. Mais, au moins, je ne suis pas for­cé de ren­trer à la mai­son. J’es­père ré­cu­pé­rer avant la mon­tagne. Il y a des po­si­tions dans les­quelles mon épaule m’in­quiète mais je veux res­ter op­ti­miste. »

« Il a dé­mon­tré plu­sieurs fois qu’il sa­vait lut­ter mal­gré la dou­leur »

Les images de la chute res­tent im­pres­sion­nantes. Sa roue avant s’est dé­ro­bée dans un vi­rage. Il a glis­sé et heur­té le terre-plein cen­tral. « Ce n’est pas bon, ré­pète Fran, son frère. C’est dom­mage parce que Al­ber­to était en très bonne condi­tion et très mo­ti­vé. Après, il a dé­mon­tré plu­sieurs fois qu’il sa­vait lut­ter mal­gré la dou­leur. » Une nou­velle ba­taille at­tend le double vain­queur du Tour.

Al­ber­to Con­ta­dor s’est bles­sé sur tout le flanc droit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.