Tra­vailleurs dé­ta­chés : Valls me­nace de déso­béir

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE -

LA FRANCE pour­rait ne plus appliquer la di­rec­tive eu­ro­péenne sur les tra­vailleurs dé­ta­chés si elle n’ob­tient pas gain de cause à Bruxelles sur sa de­mande d’un ali­gne­ment « par le haut » des co­ti­sa­tions so­ciales ver­sées, a me­na­cé hier Ma­nuel Valls. « C’est une di­rec­tive qui date de 1996. Le gou­ver­ne­ment fran­çais cherche au­jourd’hui à convaincre — et beau­coup de pays sont d’ac­cord avec lui — qu’il faut chan­ger, qu’il doit y avoir une éga­li­té de trai­te­ment, par le haut, pour lut­ter contre le dum­ping social, qu’on doit payer les co­ti­sa­tions so­ciales les plus éle­vées […] Si on ne nous en­tend pas, il fau­dra dire que la France n’ap­plique plus cette di­rec­tive », a dé­cla­ré le Pre­mier mi­nistre sur TF 1. Ma­nuel Valls a fus­ti­gé un « dis­po­si­tif eu­ro­péen qui fait des ra­vages ter­ribles dans le monde des sa­la­riés ». Le dé­ta­che­ment per­met à une en­tre­prise eu­ro­péenne d’en­voyer tem­po­rai­re­ment ses sa­la­riés en mis­sion dans d’autres pays de l’UE tout en conti­nuant de payer les co­ti­sa­tions so­ciales dans son pays d’ori­gine.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.