Za­kat

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - V.MD.

La za­kat, ou au­mône lé­gale, est le troi­sième pi­lier de l’is­lam, qui en compte cinq, avec la pro­fes­sion de foi, les cinq prières quo­ti­diennes, le ra­ma­dan et le pè­le­ri­nage à La Mecque. C’est une oeuvre de culte d’ordre fi­nan­cier qui dé­pend du pa­tri­moine de chaque mu­sul­man, vi­sant à faire ré­gner la cha­ri­té et à ré­par­tir les ri­chesses. La za­kat al-fi­tr est celle qui doit être ver­sée à la fin du mois de ra­ma­dan aux né­ces­si­teux, avant l’ac­com­plis­se­ment de la prière de la fête de l’Aïd. « Epar­gnez-leur la men­di­ci­té ce jour-là », dit le Pro­phète. Son mon­tant est éva­lué en fonc­tion d’un poids de la nour­ri­ture la plus en usage dans le pays où l’on ha­bite. En Eu­rope, ce­la équi­vaut à 3 à 4 kg de fa­rine de blé, soit en­vi­ron 5 €. Ega­le­ment des­ti­née aux déshé­ri­tés, la za­kat al-maal est, elle, un im­pôt an­nuel de 2,5 % pré­le­vé sur la for­tune per­son­nelle au-de­là d’un cer­tain seuil d’im­po­si­tion. Si la ri­chesse d’un fi­dèle re­pré­sente plus de 85 g d’or (ou 595 g d’ar­gent), elle est sou­mise à cette taxe de so­li­da­ri­té. Chaque mu­sul­man doit se ren­sei­gner sur le prix du mé­tal pré­cieux dans son pays pour éva­luer son taux d’im­po­si­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.