Pe­ter, ça gagne

Aujourd'hui en France - - SPORTS - LIO­NEL CHAMI

Sa­gan… Les cham­pions du monde se suc­cèdent au pal­ma­rès des étapes. Estce le présage d’un cru 2016 ex­cep­tion­nel ? Tou­jours est-il que Pe­ter Sa­gan a mis un terme à deux an­nées de di­sette sur le Tour en s’ar­ra­chant pour sau­ter Ju­lian Ala­phi­lippe au bout du long faux plat mon­tant de l’ar­ri­vée. « Je pen­sais qu’on ar­ri­vait pour la 3e place, c’est pour­quoi j’étais si content de ga­gner, a lan­cé le vain­queur du Mon­dial à Richmond et du der­nier Tour des Fl a ndres . Kre uzi g e r ( NDLR : un équi­pier) m’a ti­ré dans l a der­nière mon­tée et j us­qu’à 450 m de l’ar­ri­vée. En­suite, j’ai com­men­cé à sprin­ter et j’ai vu qu’Ala­phi­lippe était vrai­ment très proche. Mais fi­na­le­ment, je l’ai bat­tu… »

Cham­pion com­blé, le qua­druple Maillot vert du Tour, 26 ans, souvent pla­cé sur la Grande Boucle — 16 fois 2e, 12 fois 3e — en­lève sa 5e étape et en­file son tout pre­mier maillot jaune. Sa­gan imite Ca­ven­dish, der­nier vain­queur pa­ré du maillot arc-en-ciel en 2012. Et éga­le­ment Thor Hu­shovd, der­nier cham­pion du monde en jaune en 2011. « C’est mon pre­mier et c’est ex­cep­tion­nel, re­prend le Slo­vaque. Bien sûr, j’aime bien ce­lui avec l’arc-en-ciel, mais le jaune est très co­ol. Je reste concen­tré sur l’idée de ga­gner le maillot vert… »

Aux Jeux, il pour­rait op­ter pour l’épreuve de… VTT

Sur le po­dium, les che­veux ra­me­nés en un sobre ca­to­gan, ce cou­reur hors classe serre en en­fi­lade la main de Ber­nard Hi­nault, Ber­nard Ca­ze­neuve (mi­nistre de l’In­té­rieur et an­cien maire de Cherbourg) et du prince Al­bert, qui règne sur la prin­ci­pau­té où Pe­ter et son épouse, Ka­ta­ri­na, ont élu do­mi­cile. Cette réus­site ne monte pas à la tête du fan­tasque Slo­vaque qui, fa­ta­liste, sou­ligne le ca­rac­tère ver­sa­tile du suc­cès : « J’étais à cô­té d’Al­ber­to ( NDLR : Con­ta­dor, son co­équi­pier). To­ny Mar­tin a pris un ra­len­tis­seur un peu trop vite, il est tom­bé et a en­traî­né Al­ber­to dans sa chute. S’il était tom­bé de l’autre cô­té, c’était pour moi… Je prends ce que la vie me donne, je crois en mon des­tin. Pour moi, les deux pre­mières an­nées pro­fes­sion­nelles ont été stres­santes. De­puis, je prends du plaisir. »

An­ti­con­for­miste et fa­cé­tieux, Sa­gan a op­té pour l’épreuve de VTT aux Jeux de Rio le mois pro­chain. « Ce n’est pas en­core sûr, pré­cise-til. Mon but est d’ar­ri­ver à Pa­ris et de faire la fête. Je pen­se­rai à Rio en­suite. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.