Mi­chael Ci­mi­no, de l’en­fer au pa­ra­dis

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - CH­RIS­TOPHE LEVENT

AR­TISTE MAU­DIT, le réa­li­sa­teur amé­ri­cain Mi­chael Ci­mi­no, au­teur no­tam­ment de « Voyage au bout de l’en­fer », est mort sa­me­di à Los An­geles à l’âge de 77 ans. Son dé­cès a été an­non­cé par le di­rec­teur du Fes­ti­val de Cannes, Thier­ry Fré­maux. Les causes de la mort ne sont pas connues pour le mo­ment.

Reste une oeuvre aty­pique, dé­ran­geante et en­sor­ce­lante, mar­quée par deux opus qui fe­ront de lui une lé­gende hol­ly­woo­dienne. En 1978, quatre ans après ses dé­buts avec Clint East­wood dans « le Ca­nar­deur », il écrit et réa­lise « Voyage au bout de l’en­fer », l’un des pre­miers films sur le trau­ma­tisme de la guerre du Viêt Nam, un an avant l’« Apo­ca­lypse Now » de Cop­po­la.

Un ci­néaste à l’image contro­ver­sée

Cinq fois os­ca­ri­sé, hal­lu­ci­nante plon­gée au coeur de l’hor­reur, le film offre un de leurs meilleurs rôles à Ro­bert De Ni­ro et Ch­ris­to­pher Wal­ken, in­ou­bliables dans une scène de rou­lette russe. Un chef-d’oeuvre, consi­dé­ré comme l’un des 100 plus grands films de tous les temps, qui est sui­vi en 1980 de « la Porte du pa­ra­dis », wes­tern épique sur le com­bat san- glant à la fin du XIXe siècle entre im­mi­grés d’Eu­rope cen­trale et riches éle­veurs du Wyo­ming. Le film, dans le­quel joue Isa­belle Hup­pert, est un échec pu­blic et cri­tique, dou­blé d’un fiasco fi­nan­cier qui en­traîne la faillite de la so­cié­té de pro­duc­tion, Uni­ted Ar­tists.

Mar­qué par cet échec, os­tra­ci­sé par les stu­dios, Mi­chael Ci­mi­no met cinq ans avant de pou­voir réa­li­ser un nou­veau film, « l’An­née du dra­gon », fresque vio­lente et sul­fu­reuse au coeur de la ma­fia chi­noise de Chi­na­town, ser­vi par un grand Mi­ckey Rourke en flic prêt à tout. Taxé de « ra­ciste » par la com­mu­nau­té chi­noise, le film di­vise et ne fait que ren­for­cer l’image contro­ver­sée du ci­néaste.

De­puis « l’An­née du dra­gon », le ci­néaste n’avait si­gné que trois longs-mé­trages : « le Si­ci­lien » en 1987, avec Ch­ris­tophe Lam­bert, « la Mai­son des otages » en 1990, et « The Sun­cha­ser » en 1996. Au­tant d’échecs cri­tiques que com­mer­ciaux.

.

Mi­chael Ci­mi­no est dé­cé­dé à l’âge de 77 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.