Le se­rial agres­seur d’ho­mo­sexuels in­ter­pel­lé

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - STÉ­PHANE SELLAMI

C’EST UN JEUNE HOMME au pro­fil in­quié­tant qui vient de tom­ber dans les rets des po­li­ciers de la sû­re­té dé­par­te­men­tale (SD) du Rhône. In­ter­pel­lé après un « simple » vol à l’éta­lage, le 28 juin, dans un centre com­mer­cial d’Ecul­ly, Saïd H., 18 ans, était re­cher­ché de­puis plu­sieurs se­maines dans la ca­pi­tale des Gaules. Les po­li­ciers de la SD en avaient fait leur prin­ci­pal sus­pect après cinq plaintes dé­po­sées par des hommes, âgés de 21 à 33 ans, pour des agres­sions com­mises à do­mi­cile.

Dé­jà connu des ser­vices de po­lice pour des vio­lences et des vols, ce sus­pect a été mis en examen pour des faits d’« ex­tor­sion avec arme », avant d’être pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire. Les en­quê­teurs vont dé­sor­mais s’at­te­ler à dé­ter­mi­ner le nombre exact de vic­times qui ont croi­sé la route de ce jeune gar­çon, sans do­mi­cile connu.

Se­lon les pre­mières in­ves­ti­ga­tions, il au­rait dé­li­bé­ré­ment ci­blé des ho­mo­sexuels avant de les sé­duire pour mieux les dé­trous­ser. Le pre­mier fait re­monte à la soi­rée du 14 avril. A l’is­sue d’une ren­contre dans une boîte sur­tout fré­quen­tée par des clients gays, l’agres­seur est in­vi­té par sa vic­time à pas­ser la nuit à son do­mi­cile. Après une re­la­tion sexuelle, Saïd H. s’em­pare d’un cou­teau puis me­nace son hôte d’un soir. Il fait en­suite main basse sur un té­lé­phone por­table, quelques cen­taines d’eu­ros et des bi­joux avant de prendre la fuite.

Aus­si­tôt aler­tée, la po­lice par­vient à iso­ler son em­preinte gé­né- tique sur les lieux des faits. Très vite, l’iden­ti­té de l’agres­seur est éta­blie, puis son si­gna­le­ment est dif­fu­sé dans tous les com­mis­sa­riats de Lyon.

Pour au­tant, le même homme re­passe trois fois à l’ac­tion, se­lon un mode opé­ra­toire qua­si iden­tique, les 19, 20 et 29 mai. Au cours d’une de ces agres­sions, il contraint même sa vic­time, tou­jours sous la me­nace d’un cou­teau, à ef­fec­tuer un re­trait à un dis­tri­bu­teur d’argent. « La der­nière agres­sion qui lui est im­pu­tée re­monte au 17 juin, re­late le com­mis­saire Jean-Marc Re­bouillat, pa­tron de la SD du Rhône. Cette fois-là, il s’est en­core em­pa­ré d’argent li­quide et d’un té­lé­phone por­table. En garde à vue, il a re­con­nu l’in­té­gra­li­té des faits et a été for­mel­le­ment iden­ti­fié par quatre des cinq vic­times. »

Deux d’entre elles, très cho­quées après avoir été me­na­cées avec un cou­teau sous la gorge, se sont vu dé­li­vrer res­pec­ti­ve­ment sept et dix jours d’in­ter­rup­tion to­tale de tra­vail. « Ces vols étaient sa seule res­source, pour­suit le com­mis­saire Re­bouillat. C’est un flam­beur qui dé­pen­sait son bu­tin dès le len­de­main. »

Après une nuit au do­mi­cile de sa vic­time, il le me­na­çait et lui dé­ro­bait ses biens

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.