Huit ans après, le chauf­fard avoue la mort d’une fillette

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS -

UN AU­TO­MO­BI­LISTE d’une tren­taine d’an­nées a été mis en examen pour ho­mi­cide in­vo­lon­taire ag­gra­vé d’un dé­lit de fuite, huit ans après avoir fau­ché mor­tel­le­ment une fillette qui jouait à vé­lo de­vant chez elle à Cour­man­goux (Ain). Le 8 mai 2008, il avait pris la fuite si­tôt après le choc. Les té­moins avaient si­gna­lé une pe­tite cy­lin­drée grise et 6 000 vé­ri­fi­ca­tions de vé­hi­cules avaient été ef­fec­tuées, mais l’af­faire avait été clas­sée. Elle a re­bon­di en fé­vrier 2013, grâce à un ap­pel ano­nyme qui a mis les gen­darmes de Bourg-en-Bresse sur la piste d’un sus­pect, un ha­bi­tant de la ré­gion. Leur nou­velle en­quête a abou­ti jeu­di à sa garde à vue au cours de la­quelle il a re­con­nu les faits et ex­pli­qué avoir eu peur des consé­quences de l’ac­ci­dent. Il a été re­mis en li­ber­té sous contrôle judiciaire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.