Eter­ni­té contes­tée

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - STÉ­PHANE FRACHET

CENTRE - VAL-DE-LOIRE. Les moines de Font­gom­bault (Indre), doivent-ils payer l’eau comme tout le monde ? Oui, se­lon un col­lec­tif de ci­toyens et contri­buables qui de­mande au Syn­di­cat in­ter­com­mu­nal des eaux de cor­ri­ger cette « illé­ga­li­té ». Non, se­lon un acte no­ta­rié da­tant de 1959 qui éta­blit que, pour l’ab­baye, l’eau est gra­tuite pour « une du­rée illi­mi­tée » — le no­taire n’ayant pas osé en­freindre les règles de la laï­ci­té en ac­tant un droit « pour l’éter­ni­té ». Car cette fa­veur n’a rien à voir avec la re­li­gion. Il s’agit d’une contre­par­tie. Lors de la réa­li­sa­tion du ré­seau d’eau ali­men­tant le vil­lage, l’ab­baye avait cé­dé les par­celles sur les­quelles sont cap­tées les sources où ont été po­sées les ca­na­li­sa­tions. Mais le col­lec­tif ne l’en­tend pas de cette oreille. « La consommation est de 5 000 m3, soit en­vi­ron 3 000 € de re­cettes man­quantes payés par les autres abon­nés », as­sure le col­lec­tif. Avec la me­nace de sai­sir la jus­tice si un comp­teur n’est pas po­sé à l’ab­baye et aux mai­sons des moines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.