Des­champs ne dé­voile rien

Aujourd'hui en France - - ILS FONT DE LA FRANCE L’AUTRE PAYS DU MANGA - Mar­seille (Bouches-du-Rhône) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux JU­LIEN LAURENS

Des­champs en­tre­tient le sus­pense. Hier, lors de l’en­traî­ne­ment à huis clos de veille de match à la Com­man­de­rie, le centre d’en­traî­ne­ment de l’OM, il n’a ef­fec­tué au­cune mise en place tac­tique. Pas d’op­po­si­tion, donc, entre les fu­turs ti­tu­laires face à l’Al­le­magne et les rem­pla­çants, comme c’est en gé­né­ral de mise à un jour d’un match. Le pa­tron des Bleus a pré­fé­ré gar­der tout ce­la se­cret jus­qu’à cet après-mi­di. Vers 18 heures, il an­non­ce­ra alors aux joueurs la com­po­si­tion de l’équipe de dé­part dans leur hô­tel sur la cor­niche. Llo­ris et les siens ne connaissent ni les heu­reux élus ni le sys­tème re­te­nu. C’est un moyen de les main­te­nir tous sous pres­sion. Car si l’on en croit DD, lui, en re­vanche, il sait. « Oui c’est dans ma tête, mais per­sonne n’y en­tre­ra avant de­main », a-t-il ex­pli­qué hier lors de sa confé­rence de presse avant d’ajou­ter un « tout est pos­sible » en ré­ponse à une der­nière ques­tion tac­tique. Tout est pos­sible évi­dem­ment, mais le sé­lec­tion­neur a sur­tout deux op­tions : le 4-4-2 si ef­fi­cace après la pause contre l’Ir­lande (2-1) et face à l’Is­lande (5-2) et le 4-3-3 le sys­tème le plus uti­li­sé de­puis sa prise de fonc­tion en 2012. Chaque sché­ma a ses avan­tages et ses dé­fauts. Le tech­ni­cien pour­rait sur­fer sur la dy­na­mique de la vic­toire contre l’Is­lande pour conser­ver ce 4-4-2 avec Gi­roud et Griez­mann en pointe, Sis­so­ko à droite et lais­ser Kan­té sur le banc. L’autre point d’in­ter­ro­ga­tion concerne la dé­fense cen­trale. Ra­mi a pur­gé son match de sus­pen­sion et a dé­bu­té six des sept der­niers matchs des Tri­co­lores. Um­ti­ti a rem­pla­cé le Sé­vil­lan en li­vrant une per­for­mance cor­recte, di­manche, pour sa pre­mière sé­lec­tion. Le­quel ac­com­pa­gne­ra l’in­con­tour­nable Kos­ciel­ny dans l’axe ? Hier soir, Um­ti­ti pa­rais­sait te­nir la corde.

Si les Bleus l’em­portent ce soir face à l’Al­le­magne, il dor­mi­ront à Mar­seille avant de re­joindre Clai­re­fon­taine de­main ma­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.