Hol­lande rend hom­mage à Ro­card… et au 49-3 !

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - ÉRIC HACQUEMAND

MI­CHEL RO­CARD re­pose dé­sor­mais en Corse. Hier soir, l’an­cien Pre­mier mi­nistre a été in­hu­mé sur l’Ile de Beau­té au terme d’une jour­née d’hom­mages. Et Fran­çois Hol­lande en a pro­fi­té pour adres­ser quelques mes­sages po­li­tiques à ses dé­trac­teurs. Con­for­mé­ment au tes­ta­ment du père de la deuxième gauche, une pre­mière cérémonie s’est dé­rou­lée au temple pro­tes­tant de l’Etoile à Pa­ris. Puis, toutes les cha­pelles du PS se sont re­trou­vées, avec sa fa­mille, ses amis et un par­terre de per­son­na­li­tés dont Ni­co­las Sar­ko­zy et Alain Jup­pé, dans la cour d’hon­neur des In­va­lides. Les deux frères en­ne­mis de la Mit­ter­ran­die, Laurent Fa­bius et Lio­nel Jos­pin, sont ar­ri­vés en­semble, ce qui n’au­rait pas man­qué de faire sou­rire Ro­card !

Comme un rap­pel à l’ordre

De­vant le cer­cueil re­cou­vert d’un dra­peau tri­co­lore, Fran­çois Hol­lande ne s’est pas conten­té de sa­luer le ré­for­ma­teur, père du RMI et de la CSG. A tra­vers lui, le chef de l’Etat a aus­si dé­fen­du une mé­thode, la sienne. « Le com­pro­mis n’est pas une fai­blesse », a-t-il lan­cé. Si Ro­card avait le sens du dia­logue, « il n’a pas hé­si­té aus­si à re­cou­rir aux pro­cé­dures pré­vues par la Cons­ti­tu­tion », a-t-il rap­pe­lé dans une al­lu­sion claire au 49-3 dé­gai­né mar­di pour faire adop­ter la loi Tra­vail sans vote. Car Ro­card a uti­li­sé cet ar­ticle au­to­ri­taire de la Cons­ti­tu­tion à 28 re­prises, le re­cord sous la Ve Ré­pu­blique ! Le pré­sident a aus­si ren­du un hom­mage à sa loyau­té, qui fleu­rait bon le re­ca­drage. « Ja­mais il n’a joué contre sa fa­mille po­li­tique », a-t-il in­sis­té, alors qu’Em­ma­nuel Ma­cron et Ar­naud Mon­te­bourg, pré­sents aux In­va­lides, louchent sur la présidentielle de 2017.

« Pen­ser clair, par­ler vrai, agir juste » : v oi l à c e que Holl a nde r e t i e ndra de l’« exemple » Ro­card. Ce qui a fait sou­rire le chef des fron­deurs du PS, Ch­ris­tian Paul. « C’est une le­çon qui mé­rite d’être ap­pli­quée au­jourd’hui », s’amu­sait le dé­pu­té en quit­tant les In­va­lides. @eri­chac­que­mand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.