On n’ar­rête plus Ca­ven­dish !

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Mon­tau­ban De l’un de nos en­voyés spé­ciaux DA­VID OPOCZYNSKI

LES CRIS DE JOIE sont un peu moins in­tenses qu’à Utah Beach, pour sa pre­mière vic­toire d’étape. Hier, à Mon­tau­ban, sur une ligne d’ar­ri­vée écra­sée de cha­leur, Mark Ca­ven­dish était néan­moins heu­reux comme un gosse au mo­ment de ra­fler sa troi­sième vic­toire en six étapes. A 31 ans, il dé­passe Ber­nard Hi­nault et ses 28 vic­toires sur le Tour. Le voi­là dé­sor­mais avec 29 suc­cès au comp­teur de­puis son pre­mier, le 9 juillet 2008 à Châ­teau­roux.

Seul le Belge Ed­dy Mer­ckx lui ré­siste en­core avec 34 étapes. « Une vic­toire, c'est tou­jours su­per », sou­ri­til, maillot vert sur le dos. Hier, il a fait par­ler toute son ex­pé­rience pour s'im­po­ser. « C’était un peu comme lors de mon pre­mier Tour, ex­pli­quet-il. J'étais un peu seul, je m’ac­cro­chais à un train ou un autre. A mes dé­buts, je de­vais me dé­brouiller, 90 % de mes vic­toires étaient sans train pour m'em­me­ner. Je sais aus­si ga­gner seul. »

VQui peut dé­sor­mais dire où s’ar­rê­te­ra le cou­reur de l’île de Man ? « Une seule vic­toire d’étape sur le Tour re­pré­sente une sai­son réus­sie, com­mente-t-il. Si j’en gagne en­core une, un jour sur le Tour de France, ça suf­fi­ra à me rendre heu­reux. »

Co­quard dans un jour sans

Dans un sprint très in­tense, Bryan Co­quard n’a pas eu la pos­si­bi­li­té de lut­ter jus­qu'au bout. « C’est un peu la guerre à l'ar­ri­vée, ça ba­taille beaucoup, sou­ligne le cou­reur de Direct Ener­gie. J’ai per­du la roue (NDLR : de son pois­son pi­lote) et voi­là, je n’ai pas pu sprin­ter. C’est comme ça, c'est le vé­lo, c'est le sport. Je n’ai pas grand chose à dire. » Le Coq es­père avoir d'autres oc­ca­sions de s'illus­trer.

On lui de­mande son avis sur le vain­queur du jour. « Ça fait deux fois que je vous parle de Marc Ca­ven­dish !, ré­plique-t-il. J’ai tou­jours dit que c’était un su­per sprin­teur. Avec son pe­tit re­tour sur la piste, pour pré­pa­rer les Jeux Olym­piques, je sa­vais qu'il al­lait être per­for­mant. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.