Traque aux ar­naques dans le Sud

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - MARC LERAS

Bouches-du-Rhône. Plus de 1 000 contrôles an­ti-ar­naques se­ront ef­fec­tués cet été dans le dé­par­te­ment par les ser­vices de l’Etat pour vé­ri­fier que les pres­ta­tions tou­ris­tiques, de la nour­ri­ture à la vente de pro­duits lo­caux en pas­sant par les ac­ti­vi­tés nau­tiques ou spor­tives, res­pectent la lé­gis­la­tion. Ce vaste plan a été lan­cé hier par un contrôle au parc d’at­trac­tions OK Cor­ral de Cuges- l es- Pins, près d’Au­bagne. Au­cune ano­ma­lie n’a été dé­tec­tée.

« Le contrôle du res­pect des normes est une bonne chose pour pro­té­ger les pro­fes­sion­nels qui tra­vaillent bien et les fi­lières de pro­duits lo­caux. Nous sommes dans une ré­gion qui ac­cueille 14 mil­lions de vi­si­teurs l’été, ce qui re­pré­sente 111 mil­lions de nui­tées. Nous de- vons lut­ter contre tout ce qui pour­rait don­ner une mau­vaise image de la ré­gion », af­firme Be­noît Haas, res­pon­sable de la di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la pro­tec­tion des po­pu­la­tions. « Tout le monde a in­té­rêt à ce que tout se passe bien. »

Im­por­tance des ac­ti­vi­tés liées au tou­rismes

« C’est une bonne chose que nos ac­ti­vi­tés soient contrô­lées ré­gu­liè­re­ment, ce­la met le pu­blic en confiance et ce­la nous conforte dans notre tra­vail », confirme Ma­thi­js Bem­bom, fon­da­teur du parc d’at­tract i ons OK Cor­ral qui a c c uei l l e 400 000 vi­si­teurs entre mai et no­vembre. « Ce n’est pas une pu­ni­tion, ils vé­ri­fient juste que tout est fait dans les règles, ce qui peut aus­si nous ai­der. » En cas d’in­frac­tion, les agents de l’Etat peuvent ver­ba­li­ser et même en­ga­ger des pour­suites pé­nales en­vers les contre­ve­nants. « Notre but es­sen­tiel est de lut­ter contre les risques et les abus dont pour­raient être vic­times les tou­ristes, c’est-à-dire évi­ter les ar­naques », ex­plique Jean Ram­pon, di­rec­teur de ca­bi­net du pré­fet de la ré­gion Paca. « Sta­tis­ti­que­ment, il n’y a pas plus de pro­blème dans le Sud qu’ailleurs, mais, bien évi­dem­ment, le tis­su tou­ris­tique est bien plus im­por­tant. »

Res­pect de la chaîne du froid ou du chaud, contrôle des pro­duits ven­dus au bord des routes ou sur les plages, mais aus­si des cam­pings, des clubs nau­tiques, des centres pour en­fants… Les vé­ri­fi­ca­tions se fe­ront tous azi­muts pré­vient la pré­fec­ture.

Plus de 1 000 contrôles se­ront ef­fec­tués cet été dans les Bouches-du-Rhône pour vé­ri­fier que les pres­ta­tions tou­ris­tiques sont réa­li­sées dans le res­pect de la lé­gis­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.