Drame de Puis­se­guin : un ré­ser­voir du ca­mion in­cri­mi­né

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ -

L’AC­CI­DENT de car le plus meur­trier en France de­puis 1982, qui a fait 43 morts à Puis­se­guin (Gi­ronde) le 23 oc­tobre 2015, est dû à l’ex­plo­sion d’un ré­ser­voir auxi­liaire du se­mi-re­morque im­pli­qué dans la col­li­sion. Au mo­ment du choc avec le car, une croix ser­vant à des­ser­rer des écrous en­tre­po­sée dans un coffre est ve­nue « per­fo­rer ce ré­ser­voir à l’ar­rière de la ca­bine du ca­mion, li­bé­rant un brouillard de gout­te­lettes de ga­zole qui s’est ra­pi­de­ment en­flam­mé », a ex­pli­qué hier une source proche de l’en­quête, évo­quant « un phé­no­mène si­mi­laire à l’ex­plo­sion d’un aé­ro­sol ». Toutes les vitres du car, bri­sées sous l’ef­fet du choc, ont alors créé un ap­pel d’air im­por­tant, qui a for­te­ment ac­cé­lé­ré la pro­pa­ga­tion de l’in­cen­die dans le vé­hi­cule, re­trou­vé en­tiè­re­ment cal­ci­né par les en­quê­teurs. Le ré­ser­voir rem­pli de ga­zole était aux normes et tout à fait lé­gal, ont sou­li­gné les ex­perts. Il reste en­core une grande in­con­nue pour ex­pli­quer le drame, c’est la perte de contrôle du se­mi-re­morque. L’en­quête conduite de­puis neuf mois ne l’a pas en­core élu­ci­dée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.