Ten­sions aux Etats-Unis

TUE­RIE DE DAL­LAS. Après qu’un Noir a tué des po­li­ciers blancs pour se ven­ger des bru­ta­li­tés de la po­lice amé­ri­caine contre les Noirs, plu­sieurs ma­ni­fes­ta­tions ont dé­gé­né­ré.

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - I.G.

ALORS QUE le pré­sident Oba­ma a écour­té son voyage en Europe, les forces de l’ordre amé­ri­caines ont pro­cé­dé à plus de 200 in­ter­pel­la­tions dans plu­sieurs villes lors de ma­ni­fes­ta­tions dans la nuit de sa­me­di à di­manche dans un contexte de vives ten­sions entre Noirs et po­li­ciers. Ce­la, 48 heures après qu’un ex-sol­dat noir a ou­vert le feu sur des po­li­ciers de Dal­las, tuant cinq d’entre eux et en bles­sant sept autres. Les ma­ni­fes­tants de sa­me­di soir vou­laient, eux, rendre prio­ri­tai­re­ment hom­mage aux Noirs abat­tus par des po­li­ciers, après deux dé­cès em­blé­ma­tiques mar­di et mer­cre­di der­niers, en Loui­siane et dans le Min­ne­so­ta. Les vi­déo réa­li­sées par des té­moins ont été vi­sion­nées des mil­lions de fois sur In­ter­net et ont cho­qué l’opi­nion.

Oba­ma de­vrait al­ler à Dal­las

Dans le Min­ne­so­ta, à Saint-Paul, Phi­lan­do Cas­tile, un em­ployé de can­tine sco­laire de 32 ans, a été mor­tel­le­ment bles­sé mer­cre­di par plu­sieurs balles lors d’un contrôle rou­tier, sous les yeux de sa com­pagne et de la fillette de celle-ci. Le po­li­cier qui a ti­ré s’est jus­ti­fié par le fait que Cas­tile avait une arme dans sa voi­ture. 21 agents main­te­nant l’ordre dans la ville ont été bles­sés dans la nuit de sa­me­di à di­manche quand une ma­ni­fes­ta­tion a dé­gé­né­ré, les par­ti­ci­pants je­tant des pierres et re­fu­sant d’éva­cuer un axe rou­tier. Un to­tal de 102 per­sonnes ont été in­ter­pel­lées. Une autre ma­ni­fes­ta­tion ten­due s’est dé­rou­lée ce week-end à Bâ­ton-Rouge (Loui­siane) où un Noir, ven­deur de CD à la sau­vette, a été pla­qué au sol par deux po­li­ciers puis abat­tu à bout por­tant, mar­di. Plus de 100 per­sonnes ont été in­ter­pel­lées se­lon la presse lo­cale ci­tant la po­lice, dont De­ray McKes­son, fi­gure du groupe Black Lives Mat­ter (les vies des Noirs comptent), mou­ve­ment pa­ci­fiste dé­non­çant les ba­vures po­li­cières à l’en­contre des Noirs.

Ba­rack Oba­ma a ap­pe­lé le pays à s’unir au­tour de ses va­leurs fon­da­trices de to­lé­rance et de res­pect. Le pré­sident de­vrait se rendre à Dal­las dans les heures qui viennent. Le ti­reur « dé­ment » qui a en­deuillé la ville jeu­di soir ne re­pré­sente ni les Noirs amé­ri­cains ni « l’es­prit avec le­quel nous de­vons al­ler de l’avant », a-t-il dit. Cet ex-sol­dat nom­mé Mi­cah John­son avait « d’autres pro­jets dé­vas­ta­teurs », a ré­vé­lé di­manche le chef de la po­lice de la ville, au vu de l’ar­se­nal de guerre trou­vé chez lui.

Times square (New York), sa­me­di. Des ma­ni­fes­tants ont dé­non­cé les tirs de po­li­ciers à l’en­contre des Noirs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.