Ba­taille de géants dans le ciel

AÉ­RO­NAU­TIQUE. Les deux ri­vaux Air­bus et Boeing pu­blient d’excellentes pers­pec­tives pour les an­nées à ve­nir.

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - CATHERINE GASTÉ

LE COMBAT DES TITANS de l’aé­rien a com­men­cé dès l’ou­ver­ture, hier, du Sa­lon de Farn­bo­rough, près de Londres (Royaume-Uni). Air­bus et Boeing, les deux concur­rents eu­ro­péen et amé­ri­cain, se marquent à la cu­lotte en ri­va­li­sant sur les an­nonces. Avec une pro­gres­sion de 6,5 % en 2015, la san­té du sec­teur est in­so­lente.

Dans ce match aux parts de mar­chés, l’eu­ro­péen a ou­vert le feu le pre­mier en re­voyant à la hausse sa pré­vi- sion de crois­sance mon­diale sur vingt ans à 33 000 nou­veaux avions pour une va­leur de 5 200 Mds$ (4 700 Mds€). Air­bus compte pro­duire 9 500 gros-por­teurs et 23 500 moyen-cour­riers.

A son tour, Boeing a ré­éva­lué ses pré­vi­sions à plus de 39 600 nou­veaux avions pour une va­leur de 5 900 Mds$ (5 300 Mds€). A la dif­fé­rence d’Air­bus, l’avion­neur amé­ri­cain comp­ta­bi­lise les avions ré­gio- naux dans ses pré­vi­sions. Le géant de Seat­tle ar­rive pour l’ins­tant en tête, se­lon les ex­perts. Reste une in­con­nue : l’ef­fet Brexit sur l’évo­lu­tion mon­diale du sec­teur. Ain­si, Air­bus, qui fa­brique les ailes de ses avions au Royaume-Uni, pour­rait être ten­té de dé­lo­ca­li­ser… le­pa­ri­sien.fr Le match Air­bus - Boeing

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.