Tell Me No Lies dé­tient la vé­ri­té

Alors qu'il reste sur deux deuxièmes places, TELL ME NO LIES dé­couvre une belle oc­ca­sion de re­nouer avec le suc­cès sur­tout qu’il est bien pla­cé.

Aujourd'hui en France - - SPORT HIPPIQUE - HALIM BOUAKKAZ

AR­RI­VÉ DANS LES BOXES DE FA­BRICE SOULOY l’an pas­sé, TELL ME NO LIES (n°2) n’a pas tar­dé à s’ac­cli­ma­ter à son nou­vel en­vi­ron­ne­ment. En dix-sept sor­ties sur notre sol, il s’est im­po­sé à trois re­prises et a pris huit ac­ces­sits, preuve de sa ré­gu­la­ri­té. A l’in­verse de ses ad­ver­saires les plus po­ten­tiel­le­ment dan­ge­reux, il a hé­ri­té d’un ex­cellent nu­mé­ro der­rière l’au­tos­tart. Il peut re­nouer avec le suc­cès.

ORIENT HORSE change de sport. Dé­pen­dant de l’en­traî­ne­ment de Tho­mas et dri­vé par son père, Pierre Le­vesque, ORIENT HORSE (n°9) a rem­por­té deux de ses trois der­nières sor­ties. Ces deux suc­cès, dont le plus ré­cent ac­quis sur cette piste, ont été ob­te­nus sur des par­cours de te­nue. Ce­pen­dant, il n’est pas dé­nué de vi­tesse. Il de­vra com­po­ser avec un nu­mé­ro en se­conde ligne mais, avec un bon par­cours, sa place est à l’ar­ri­vée.

VI­VA LOVER, qu’im­porte la sai­son. Au­teure d’un bon mee­ting hi­ver­nal - deux vic­toires à Vin­cennes -, VI­VA LOVER (n°10) a confir­mé ses bonnes dis­po­si­tions lors de ses deux der­nières sor­ties. Elle s’élan­ce­ra der­rière notre fa­vo­ri et, s’il est pré­ser­vée, sa pointe de vi­tesse fi­nale peut lui per­mettre de se dis­tin­guer.

PERFECT PO­WER, confir­ma- tion at­ten­due. Pour sa pre­mière ten­ta­tive sur ce par­cours, PERFECT PO­WER (n°14) s’est fait re­mar­quer par sa belle ligne droite en der­nier lieu. Celle-ci lui a per­mis de prendre la troi­sième place. Son nu­mé­ro en se­conde ligne ne se­ra donc pas un pro­blème si son dri­ver sou­haite adop­ter la même tac­tique. Avec un bon dé­rou­le­ment de course, il doit bien faire.

Mal lo­tis mais tant pis… PIONEER GAR (n°16) et ROOIBOS (n°15) ont hé­ri­té des deux numéros, a prio­ri, les plus dé­fa­vo­rables. Ce­la n’an­ni­hile pas pour au­tant leurs chances tant leur po­ten­tiel est in­con­tes­ta­ble­ment su­pé­rieur à plu­sieurs de l eurs ad­ver­saires mieux pla­cés qu’eux der­rière la voi­ture. Certes, l’un et l’autre de­vront bé­né­fi­cier d’un bon par­cours, ce qui se­ra éga­le­ment le cas d’UNIQUE DE L’ITON (n°8), qui de­vra com­po­ser avec son nu­mé­ro à l’ex­té­rieur de la pre­mière ligne.

Chaus­sé, ça peut al­ler. Bien que fer­ré, UNERO MONTAVAL (n°4) dé­tient une chance ré­gu­lière. Il vient de prou­ver ré­cem­ment qu’il était com­pé­ti­tif dans cette confi­gu­ra­tion.

Vin­cennes, le 17 juin. Prix le Pa­ri­sien. TELL ME NO LIES (n°3) échoue de peu pour la vic­toire dans le

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.