Les ca­ra­vanes des no­mades n’em­pê­che­ront pas le feu d’ar­ti­fice

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - SERGE PUEYO

donc porte close au châ­teau de Vi­zille : « C’est vrai­ment dom­mage, on est ve­nu vi­si­ter le mu­sée de la Ré­vo­lu­tion et, en­suite, pi­que­ni­quer avec les en­fants dans ce parc ma­gni­fique. On est dé­çus, écoeu­rés même », lâche une mère de fa­mille ori­gi­naire de Nantes.

Les ha­bi­tants de Vi­zille sont éga­le­ment re­mon­tés. « La fer­me­ture du châ­teau, c’est un coup dur pour le com­merce lo­cal, qui vit beau­coup du tourisme l’été », dé­plore le pa­tron d’un bar. Ca­role, une Vi­zilloise, n’ar­rive pas à ad­mettre l’an­nu­la­tion du feu d’ar­ti­fice : « Ce se­rait une grosse dé­cep­tion, no­tam­ment pour les en­fants. Le feu d’ar­ti­fice du 14 Juillet, c’est d’ha­bi­tude une grande fête. Et cette an­née, la fête va être gâ­chée. Je com­prends les pro­blèmes des gens du voyage, mais ce n’est pas à nous payer les pots cas­sés. »

Pen­dant toute la jour­née, les au­to­ri­tés se mo­bi­lisent et par­le­mentent avec les gens du voyage. Et, en fin de jour­née, la bonne nou­velle tombe. La com­mu­nau­té évangélique et ses 80 ca­ra­vanes ac­ceptent de quit­ter le parc du châ­teau pour al­ler s’ins­tal­ler sur un ter­rain de foot­ball de la ville. L’ac­ti­vi­té tou­ris­tique pou­vr­ra re­prendre.

Vi­zille (Isère), hier. La com­mu­nau­té évangélique et ses 80 ca­ra­vanes, qui s’était ins­tal­lée dans le parc tout près du châ­teau abri­tant le mu­sée de la Ré­vo­lu­tion, a ac­cep­té en fin de jour­née de quit­ter les lieux après dis­cus­sion avec les au­to­ri­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.