La to­mate de Bes­sières à l’as­saut de nos as­siettes

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - JU­LIE RIMBERT

C’EST LA plus grande serre de pro­duc­tion de to­mates de Mi­di-Py­ré­nées, avec 62 kg de lé­gumes par mètre car­ré. De­puis fé­vrier, les serres de Bes­sières (Haute-Ga­ronne), au nord-est de Tou­louse, abritent 90 000 plants de to­mates en culture hors sol sur 32 000 m2. Ces immenses serres sont chauf­fées grâce à l’éner­gie ré­cu­pé­rée dans l’usine d’in­ci­né­ra­tion de la ville, si­tuée à quelques cen­taines de mètres.

« A t erme, nous pro­dui­rons 4 500 t de to­mates par an, ex­plique Del­phine Ni­co­las, du fonds d’investissement Agro In­vest, l’un des por­teurs de ce pro­jet. C’est de l’agri­cul­ture in­ten­sive, mais nos to­mates ont du goût et sont pro­duites dans un cercle ver­tueux puisque c’est de l’éner­gie qui était au­pa­ra­vant per­due qui chauffe l’ins­tal­la­tion, et que 100 % des eaux de drai­nage sont aus­si re­cy­clées. »

Rem­pla­cer la pro­duc­tion es­pa­gnole et ma­ro­caine

La pro­duc­tion est des­ti­née à ali­men­ter le mar­ché lo­cal de l’ag­glo­mé­ra­tion tou­lou­saine toute l’an­née. En Mi­di-Py­ré­nées, 70 % des to- mates consom­mées pro­viennent d’Es­pagne ou du Ma­roc. Sur les 700 t pro­duites au­jourd’hui à Bes­sières, 70 % sont com­mer­cia­li­sés dans la ré­gion.

Si ce pro­jet a dé­jà per­mis l’em­bauche de 35 per­sonnes, il n’était pas du goût des élus éco­lo­gistes de la ré­gion Lan­gue­doc-Rous­sillon - Mi­di-Py­ré­nées, qui a ac­cor­dé une sub­ven­tion de 200 000 € aux serres de Bes­sières. Les élus Eu­rope Eco­lo­gie-les Verts au­raient pré­fé­ré que cet ar­gent fi­nance l’agri­cul­ture bio­lo­gique et les pe­tits ma­raî­chers. Les to­mates de Bes­sières sont pour­tant pro­duites sans pes­ti­cides. « Pour avoir des to­mates toute l’an­née, comme l’exige la de­mande, il faut pro­duire de ma­nière in­ten­sive, mais ce­la se fait sans au­cun pro­duit phy­to­sa­ni­taire, as­sure Del­phine Ni­co­las. Nous uti­li­sons des pré­da­teurs na­tu­rels pour lut­ter contre les pu­ce­rons et autres ma­la­dies. » Sept mil­lions d’eu­ros ont été in­ves­tis dans ces serres high-tech, mais la construc­tion de deux nou­velles uni­tés en 2017 per­met­tra d’at­teindre les 102 000 m2 de serres pour 10 M€ de plus.

Une cen­taine d’em­plois se­ront alors as­su­rés sur le site. Le lan­ce­ment de la pro­duc­tion de concombres est éga­le­ment en­vi­sa­gé.

La culture de to­mates sous serre per­met­tra de ré­pondre à la de­mande lo­cale toute l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.