Ils se sont dit oui sur le po­dium

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Re­vel (Haute-Ga­ronne) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux MAT­THIEU DE MARTIGNAC

« VIVE LES MA­RIÉS, vive les ma­riés ! » Sous les vi­vats de la foule, Sté­pha­nie et Thier­ry échangent un bai­ser, se passent la bague au doigt et réa­lisent leur rêve : s’unir sur le po­dium pro­to­co­laire du Tour de France 2016. « Mer­ci ma ché­rie de m’avoir of­fert cette belle sur­prise », lance Thier­ry à sa femme, 45 ans, sub­mer­gée par les larmes. « Je t’aime mon amour, ces sou­ve­nirs s’ajou­te­ront dans nos têtes et dans nos coeurs », lui ré­pond-elle à l’en­droit même où l’Aus­tra­lien Mi­chael Mat­thews, le vain­queur de la 10e étape, re­ce­vra les hon­neurs du pu­blic quelques heures après cet échange de consen­te­ments.

« Je vou­lais un ma­riage de rêve pour mon ché­ri, ex­plique la ma­riée. Comme Thier­ry est dingue de vé­lo, j’étais sûre de lui faire plai­sir. » « C’est réus­si, confirme le quin­qua­gé­naire les yeux rou­gis par l’émo­tion. C’était gran­diose. On ne peut pas mieux faire comme ma­riage. J’en ai vé­cu plu­sieurs comme in­vi­té, mais ja­mais des ori­gi­naux comme ce­lui-là. Je ne suis pas près de l’ou­blier. » De quoi ra­vir sa douce. « Après une cé­lé­bra­tion comme celle-là Thier­ry ne pour­ra ja­mais di­vor­cer », s’amuse-t-elle.

Grâce à un jeu or­ga­ni­sé par un par­te­naire du Tour

Cette union of­fi­cielle, la pre­mière or­ga­ni­sée sur la Grande Boucle, a pu voir le jour grâce à la bonne idée de Char­lotte Riou, la res­pon­sable par­te­na­riat de la marque de jus de fruits Pres­sade, pré­sente dans la ca­ra­vane publicitaire. « L’idée de dé­part, c’était de pro­pa­ger de la gen­tillesse, ex­plique la jeune femme. Nous avons or­ga­ni­sé un jeu sur notre page Fa­ce­book où il était possible d’écrire un voeu que l’on ai­me­rait réa­li­ser pour un proche. Cinq d’entre eux ont été sé­lec­tion­nés, dont ce ma­riage. »

L’or­ga­ni­sa­tion de cette cé­ré­mo­nie a ré­cla­mé quelques dé­marches ad­mi­nis­tra­tives. Car il s’agit d’un vrai ma­riage, avec le maire de Blaye-lesMines, une com­mune voi­sine de Re­vel où ré­side le couple avec leur fille de 5 ans. An­dré Fabre a ré­pon­du fa­vo­ra­ble­ment à la de­mande un peu folle de ses ad­mi­nis­trés. « J’avais dé­jà réa­li­sé mon rêve en ac­cueillant le dé­part de la 11e étape du Tour de France 2011 dans ma com­mune, et main­te­nant on me donne la pos­si­bi­li­té de cé­lé­brer un ma­riage sur le po­dium. Les dieux du cy­clisme sont avec moi », s’en­thou­siasme l’édile.

Quatre autres chan­ceux se­ront exau­cés d’ici la fin du Tour. Mé­mé Fraise, sur­nom de Liliane 82 ans, va sur­vo­ler la course en hé­li­co­ptère le 17 juillet grâce à ses pe­tits-en­fants. Jé­ré­my et sa femme Ma­rie se­ront au coeur de la ca­ra­vane publicitaire lors de la 20e étape. Quant à Ste­phan, 16 ans, il rou­le­ra sur les Champs-Ely­sées le 24 juillet, juste avant l’ar­ri­vée du pe­lo­ton. Paul et son fils Jé­rôme, deux autres lau­réats, ont, eux, dé­jà eu le bon­heur de par­ta­ger un pi­que­nique avec leur idole Ray­mond Pou­li­dor. @mat­de­mart Ils se sont ma­riés sur le po­dium du Tour de France

Re­vel (Haute-Ga­ronne), hier. Thier­ry passe la bague au doigt de Sté­pha­nie sur le po­dium pro­to­co­laire du Tour de France et sous les yeux du maire de Blaye-les-Mines où ré­side le couple.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.