Die­go le tigre, c’est lui !

« L’ÂGE DE GLACE : LES LOIS DE L’UNI­VERS ». Dans le cin­quième vo­let de la sa­ga ani­mée pré­his­to­rique, Vincent Cassel re­prend son rôle de Die­go, le tigre à dents de sabre. Il nous a confié ses plai­sirs de dou­bleur.

Aujourd'hui en France - - LES SORTIES AU CINÉMA - Vincent Cassel Propos recueillis par RE­NAUD BARONIAN

GRAND HA­BI­TUÉ du dou­blage de films d’ani­ma­tion, Vincent Cassel prête pour la cin­quième fois son timbre fé­lin à Die­go, le tigre à dents de sabre de « l’Age de glace ». Confi­dences d’un vieux rou­tier du dou­blage. C’est la cin­quième fois que vous dou­blez Die­go. C’est comme re­trou­ver un vieil ami ? VINCENT CASSEL. Ce­la fait dé­jà qua­torze ans que je lui prête ma voix ! Des en­fants ont gran­di avec Die­go. Pour moi, c’est un peu plus de plai­sir à chaque fois, j’adore ça, d’autant que je connais bien Gé­rard Lan­vin et Elie Se­moun, qui doublent Man­ny et Sid. Même si nous ne réa­li­sons pas le dou­blage en­semble, j’aime bien re­trou­ver leurs voix à l’écran. Comment avez-vous créé la voix de ce per­son­nage ? La pre­mière fois, il a fal­lu que je trouve quelque chose de fé­lin sans né­gli­ger le fait que Die­go est un peu ri­di­cule par­fois. Il fal­lait aus­si que je me règle par rap­port au dou­blage de Man­ny et de Sid, pour évi­ter les res­sem­blances. Vous êtes ha­bi­tué au dou­blage… Dou­bler a été un de mes pre­miers jobs : j’ai même com­men­cé par faire du dou­blage de fi­gu­ra­tion pour des foules qui par­laient an­glais avec l’ac­cent fran­çais. Mon père, Jean-Pierre Cassel, fai­sait éga­le­ment du dou­blage et j’y suis ve­nu na­tu­rel­le­ment. Pour moi, ça a tou­jours été un moyen de ga­gner ma vie. J’ai même dou­blé Hugh Grant dans « 4 Ma­riages et 1 En­ter­re­ment » (1994) et « Neuf moi aus­si » (1995)… Avec beau­coup de des­sins ani­més à votre ac­tif… Oui, « Sh­rek », où je dou­blais Mon­sieur Hood en fran­çais et en an­glais, « Pla­nète 51 », « Ro­bots » au cô­té de Mo­ni­ca (NDLR : Bel­luc­ci, son ex­femme) qui prê­tait sa voix à un autre per­son­nage, et les films fran­çais « Las­cars » et « le Pe­tit Prince ». Pour « l’Age de glace », ce qui est in­té­res­sant, c’est de consta­ter l’évo­lu­tion tech­no­lo­gique : les per­son­nages de­meurent les mêmes, mais les tex­tures, les ma­tières ont chan­gé. Pour vous, c’est un plai­sir d’ac­teur ou un gagne-pain ? Je suis ac­teur, je gagne ma vie en fai­sant du ci­né­ma, du théâtre, du dou­blage… Faire du dou­blage de des­sins ani­més, c’est une ma­nière de res­ter en contact avec les plus jeunes spec­ta­teurs. Je le fais un peu pour mes filles et, au-de­là, pour tous les en­fants. Pour cer­tains d’entre eux, je suis sur­tout Die­go. Si je vou­lais être cy­nique, je di­rais que c’est ain­si que j’ac­croche mon fu­tur pu­blic ! Ce­la reste un exer­cice par­ti­cu­lier ? Oui, on est seul face à l’écran, et il faut être très concen­tré. Quand j’étais pe­tit, il y avait des pros du dou­blage, de vraies stars comme Pe­rette Pra­dier et Ro­ger Ca­rel dont je re­con­nais­sais les voix dans les des­sins ani­més ou les sé­ries té­lé. Je les ai vus tra­vailler : ils étaient su­per dé­ten­dus, ar­ri­vaient de­vant l’écran et di­saient : « Vas-y ba­lance ! », en di­rect, sans ja­mais avoir vu le film. Ce n’est tou­jours pas mon cas mais, dé­sor­mais, je m’amuse avec la dex­té­ri­té que j’ai ac­quise. Sur « Las­cars », par exemple, où on a im­pro­vi­sé par mo- ments, il y avait de la vanne, comme on dit. On va tout de même vous re­voir à l’écran ? Oui, je viens de fi­nir de tour­ner « le Fleuve noir », d’Erik Zon­ka, aux cô­tés de San­drine Ki­ber­lain et Ro­main Du­ris, et on va bien­tôt me voir dans deux films très dif­fé­rents : le 10 août dans « Ja­son Bourne », qui marque le re­tour de Matt Da­mon dans ce rôle, et le 21 sep­tembre dans « Juste la fin du monde », de Xa­vier Do­lan, qui a re­çu le Grand Prix au Fes­ti­val de Cannes.

« C’est une ma­nière de res­ter en contact avec les plus jeunes spec­ta­teurs »

Ha­bi­tué du dou­blage, le co­mé­dien Vincent Cassel livre de­puis qua­torze ans une in­ter­pré­ta­tion au poil de Die­go, l’un des trois prin­ci­paux hé­ros de « l’Age de glace », l’une des sa­gas pré­fé­rées du jeune pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.