Raf­fi, 28 ans, dres­seur de Po­ké­mon

PHÉ­NO­MÈNE. Comme des mil­liers de fans sé­duits en quelques jours, cet in­for­ma­ti­cien traque Pi­ka­chu dans la vraie vie, grâce à son smart­phone et au jeu « Po­ké­mon Go ! ». Nous l’avons sui­vi dans les rues de Pa­ris.

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - AY­ME­RIC RENOU

DE­PUIS LUN­DI, Raf­fi Kul­pa-Bo­gos­sian a dé­jà par­cou­ru 25 km à pied dans les rues de Pa­ris, les yeux ri­vés sur son smart­phone. « Je n’ai ja­mais au­tant mar­ché grâce à un jeu vi­déo ! ri­gole cet in­gé­nieur en in­for­ma­tique pa­ri­sien de 28 ans. J’ai d’abord bien ra­tis­sé le parc Mont­sou­ris parce que j’ha­bite juste à cô­té, avant de re­mon­ter jus­qu’à la place d’Ita­lie et, mer­cre­di soir, avec d’autres fans ren­con­trés via Fa­ce­book, nous sommes al­lés jus­qu’au jar­din des Plantes ! »

Comme plu­sieurs di­zaines de mil­liers de Fran­çais, en quelques jours, il est de­ve­nu com­plè­te­ment ac­cro au jeu vi­déo Po­ké­mon Go ! Le jeu consiste à par­tir à la chasse pour cap­tu­rer et col­lec­tion­ner de pe­tits monstres vir­tuels. Mais dans la ver­sion Go !, qui se pra­tique avec un smart­phone An­droid ou Apple, la chasse de­vient réelle. Une fois l’ap­pli­ca­tion lan­cée, on suit l’évo­lu­tion de son per­son­nage sur une carte géo­lo­ca­li­sée, un peu comme quand on cherche son che­min avec Google Maps. Une vi­bra­tion si­gnale la pré­sence d’un Po­ké­mon dans les en­vi­rons. Il suf­fit alors de bra­quer son té­lé­phone et de ba­layer au­tour de soi, comme quand on s’ap­prête à prendre une photo, pour le dé­bus­quer quand il ap­pa­raît en réa­li­té aug­men­tée (lire ci-des­sous) et lui en­voyer une Po­ké­ball pour le cap­tu­rer.

L’en­goue­ment pour ce jeu est tel qu’il a été té­lé­char­gé plus de 7 mil­lions de fois une se­maine seule­ment après avoir été lan­cé aux Etats-Unis, en Aus­tra­lie et en Nou­velle-Zé­lande. En France, et alors qu’il n’est pas en­core of­fi­ciel­le­ment dis­po­nible (il de­vrait l’être avant la fin du mois), plu­sieurs mil­liers de fans l’ont dé­jà té­lé­char­gé gra­tui­te­ment et de fa­çon dé­tour­née sur le Net. Et plus de 3 000 d’entre eux s’étaient don­né, via Fa­ce­book, ren­dez-vous cet après­mi­di au jar­din du Luxem­bourg à Pa­ris pour par­ti­ci­per à la pre­mière grande chasse fran­çaise aux Po­ké­mon. « J’y se­rai, même si le ras­sem­ble­ment a été an­nu­lé, ex­plique Raf­fi. On a pré­vu de se re­trou­ver de­vant le parc pour par­tir par groupes de 10 ou 15 pour ne pas créer de désordre. »

Pour le jeune in­for­ma­ti­cien, l’en­goue­ment au­tour de Po­ké­mon Go ! tient d’abord par sa va­leur nos­tal­gique. « Je suis un en­fant de la gé­né­ra­tion Po­ké­mon puisque j’avais 8 ans quand le pre­mier jeu a été lan­cé. Comme beau­coup de fans âgés de 20 à 30 ans au­jourd’hui, Po­ké­mon Go ! me per­met de re­trou­ver les joies cette époque. »

Raf­fi, qui a dé­jà réus­si à at­tra­per quelque 326 Po­ké­mon et à at­teindre le ni­veau 14, s’est tou­te­fois fixé une li­mite pour ne pas tom­ber dans une ad­dic­tion t rop dé­vo­rante. Et sans faire un peu trop « n’im­porte quoi » éga­le­ment, comme sillon­ner les al­lées du ci­me­tière Mont­par­nasse par exemple, où des Po­ké­mon de type « chauve-sou­ris » ont été re­pé­rés par cer­tains fans. « J’ar­rê­te­rai quand j’au­rai cap­tu­ré Le­via­tor, un Po­ké­mon de type Dra­gon très puis­sant. »

D’ici-là, le joueur a bien l’in­ten­tion dé­fendre son ter­ri­toire vir­tuel et son image de joueur aguer­ri. «A par­tir du ni­veau 5, on peut al­ler af­fron­ter d’autres joueurs et leurs Po­ké­mon dans des arènes vir­tuelles, elles aus­si ré­par­ties un peu par­tout dans le monde. Il y a en a jus­te­ment une dans le parc Mont­sou­ris que je sur­veille pour la gar­der sous mon contrôle ! »

« J’ar­rê­te­rai quand j’au­rai cap­tu­ré Le­via­tor »

le­pa­ri­sien.fr On a tes­té Po­ké­mon Go !

Pa­ris (XIVe), hier. Raf­fi est ra­pi­de­ment de­ve­nu ac­cro au jeu Po­ké­mon Go ! Il a dé­jà ré­cu­pé­ré 326 bes­tioles dans la ca­pi­tale.

Pa­ris (XIVe), hier. Grâce à l’ap­pli­ca­tion qui re­pose sur la réa­li­té aug­men­tée, on re­père les Po­ké­mon ca­chés par­tout en ville. Il ne reste plus qu’à les at­tra­per tous !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.