Pi­not : « Une jour­née bien ga­lère »

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Mont­pel­lier (Hé­rault) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux DA­VID OPOCZYNSKI

LA DÉ­MARCHE LENTE, l es traits fa­ti­gués, quelques tous­so­te­ments, Thibaut Pi­not n’était pas au meilleur de sa forme, hier, der­rière le po­dium, à la veille d’af­fron­ter l ’ étape me­nant au Ven­toux. « C’était une jour­née bien ga­lère, oui… », souf­flait-il au mo­ment de ré­su­mer ses der­nières heures, mar­quées no­tam­ment par une chute. « Ce­la donne tou­jours un peu de frayeurs, com­mente-t-il. Après, il y a tou­jours ce pe­tit blo­cage qui fait qu’on ga­lère toute la jour­née. Sur­tout quand ça roule très très vite et que c’est très ner­veux. »

La prio­ri­té pour le camp FDJ était donc, hier soir, d’as­su­rer à Pi­not la meilleure ré­cu­pé­ra­tion pos­sible avant une nou­velle bat ail l e pour l e maillot à pois. « J’es­père vrai­ment vivre une belle jour­née », ajou­tait ce­lui qui a été sé­lec­tion­né pour l’épreuve sur route des JO de Rio — avec Bar­det, Bar­guil et Ala­phi­lippe — ain­si que pour celle du contre-la­montre.

Le sou­rire de Vi­chot

De son cô­té, son équi­pier Ar­thur Vi­chot, long­temps échap­pé, avait un beau sou­rire après avoir mon­tré son maillot de cham­pion de France à la veille du 14 Juillet. « Le 13 juillet 1789, je crois qu’il s’est aus­si pas­sé quelque chose, non ? lan­çait-il. C’était les pré­mi- ces… » Mal­heu­reu­se­ment pour lui, il ne se­ra pas simple de briller au­jourd’hui avec sa tu­nique tri­co­lore. « C’était dé­jà pa­reil il y a trois ans, sou­ligne-t-il après avoir ef­fec­ti­ve­ment dé­jà connu un 14 Juillet en bleu-blanc-rouge lors d’une étape ar­ri­vant au Ven­toux. C’est un peu un clas­sique pour moi. Mais c’est dom­mage car je suis plus un pun­cheur. » Ce­la ne l’em­pê­che­ra pas d’ai­der son ami Pi­not à dé­jouer les pièges du jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.