L’Al­sace dé­fend ses coiffes

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - MAR­TIN AN­TOINE

ILS ÉTAIENT AU PLA­CARD de­puis 2007. Des bustes et leurs coiffes al­sa­ciennes sont de re­tour à Stras­bourg. L’ac­tuelle équipe mu­ni­ci­pale ne vou­lait plus en­tendre parler de ces oeuvres d’art, as­so­ciées à la pré­cé­dente man­da­ture. Pour­tant, les Stras­bour­geois ré­cla­maient le re­tour de ces têtes de femmes al­sa­ciennes qui avaient mar­qué les ani­ma­tions estivales il y a neuf ans. Dix sculp­tures géantes ont donc été ins­tal­lées de­puis mar­di sur les prin­ci­pales places de la ville dans le cadre d’une ex­po­si­tion. Dix ar­tistes lo­caux ont été char­gés d’ha­biller ces bustes de 3 m de hau­teur. On re­trouve ain­si des coiffes bleues, do­rées et même une Al­sa­cienne bâillon­née.

Comme un jeu de piste

Cette ex­po­si­tion bap­ti­sée « Street Heart » s’ins­crit dans le cadre des ani­ma­tions estivales à Stras­bourg. L’idée est de dé­cou­vrir la ca­pi­tale al- sa­cienne avec un fil rouge ar­tis­tique. Le par­cours a été conçu au­tour de la place Gu­ten­berg pour in­ci­ter les vi­si­teurs à re­cher­cher les sculp­tures dis­sé­mi­nées à dif­fé­rents en­droits de la ci­té. Ori­gi­na­li­té de cette édition 2016 : un buste a été lais­sé vierge. Les ap­pren­tis ar­tistes, tou­ristes et vi­si­teurs ont ain­si la pos­si­bi­li­té de lais­ser libre cours à leur ima­gi­na­tion grâce aux craies mises à leur dis­po­si­tion, place du Châ­teau. Ces oeuvres sont à dé­cou­vrir jus­qu’au 18 sep­tembre.

Stras­bourg (Bas-Rhin), mar­di. Sur la place Gu­ten­berg, comme dans d’autres lieux de la ville, des bustes géants d’Al­sa­ciennes piquent la cu­rio­si­té des pas­sants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.