A Saint-Tro­pez, Uber ré­gale ses clients

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - DIANE ANDRÉSY

L’AR­RI­VÉE D’UBER ne passe pas in­aper­çue à Saint-Tro­pez (Var). Le géant amé­ri­cain des trans­ports pour les par­ti­cu­liers est prêt à tout pour se faire connaître et re­con­naître. Il va jus­qu’à faire li­vrer des glaces gra­tui­te­ment pour pro­mou­voir s e s s e r v i c e s . Auj o u r d ’ h u i , d e 13 heures à 18 heures, ses em­ployés li­vre­ront en Mé­ha­ri quatre glaces à ceux qui ou­vri­ront l’ap­pli­ca­tion Uber et choi­si­ront l’op­tion Ice cream. Une f açon de me­su­rer l’au­dience du site dans la ville pour les ré­ser­va­tions po­ten­tielles de VTC (vé­hi­cule de tou­risme avec chauf­feur) cet été. La même opé­ra­tion se dé­rou­le­ra si­mul­ta­né­ment à Cannes et à Nice (Alpes-Ma­ri­times).

« Nous avons consta­té que de nom­breux uti­li­sat e ur s ou­vrai e nt l’ap­pli­ca­tion dans les villes du Sud pour voir si des chauf­feurs étaient dis­po­nibles », com­mente Alexandre Mol­la, ma­na­geur général pour le sud de la France. Et la demande étant su­pé­rieure à l’offre, Uber s’in­vite sur le mar­ché ju­teux de l’été à grand ren­fort d’opé­ra­tions de pub. Ce­la se­ra-t-il suf­fi­sant ? Le mar­ché des courses en voi­ture entre port, plages et aé­ro­port est dé­jà sa­tu­ré à Saint-Tro­pez et les taxis lo­caux s’or­ga­nisent de leur cô­té : « Ce n’est pas en of­frant des Ma­gnum de glaces que tout va chan­ger. Nous, nous as­su­rons un con­fort et un ac­cueil in­com­pa­rables dans nos vé­hi­cules a v e c c l i ma t i s a - tion, so­das à vo­lon­té et gla­cière à bord », ré­torque Alain, chauf­feur de taxi clas­sique dans la pres­qu’île de­puis des an­nées.

Sur place, l’ini­tia­tive d’Uber est ob­ser­vée avec iro­nie par les uns, avec dé­dain par les autres. Mais elle pour­rait bien, au fi­nal, connaître un suc­cès in­at­ten­du cet après-mi­di.

Un mar­ché des courses en voi­ture dé­jà sa­tu­ré

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.