La hié­rar­chie se pré­cise

Aujourd'hui en France - - SPORTS - OLI­VIER FRAN­ÇOIS

pre­nant, fi­na­le­ment, est sans doute Bauke Mol­le­ma, le Néer­lan­dais de Trek. A 29 ans, ce­lui qui a fi­ni 6e de la Grande Boucle en 2013 et 7e l’an pas­sé, a semble-t-il fran­chi un pa­lier qui lui per­met de bri­guer une place d’hon­neur.

Der­rière ce trio, Adam Yates, Ro­main Bar­det, Te­jay Van Gar­de­ren ou Fa­bio Aru se sont mon­trés les plus frin­gants. Ils ne sont pas très loin mais il leur manque un pe­tit quelque chose. « Je n’avais pas les jambes pour ri­va­li­ser avec Froome et Porte, qui sont les deux plus forts, es­time le lea­deur d’AG2R. Mais je suis content, car je vois que je pro­gresse et j’es­père être à l’heu- re pour la troi­sième se­maine. Tous les jours sont im­por­tants. Le chro­no pas plus que le Ven­toux mais pas moins non plus. Pour l’ins­tant, je n’ai pas en­core trou­vé l’ouverture pour pou­voir re­prendre du temps, mais je ne déses­père pas. » Il n’est pas le seul à y pen­ser.

Mont Ven­toux, hier. A l’ar­ri­vée de la 12e étape, Nai­ro Quin­ta­na est le grand per­dant. Le grim­peur co­lom­bien, que tous at­ten­daient, s’est juste ac­cro­ché au wa­gon des pour­sui­vants du Maillot jaune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.