Pi­not à contre­coeur

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Bourg-Saint-An­déol (Ar­dèche) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux DA­VID OPOCZYNSKI (AVEC LI.C.)

DANS LE CA­MION-ATE­LIER de la FDJ, Ar­naud De­soeuvre, l’un des mé­ca­ni­ciens de l’équipe, dé­croche le vé­lo spé­cia­le­ment pré­pa­ré pour le contre-la-montre de Thi­baut Pi­not. Il a pas­sé la nuit à le peau­fi­ner. Le cadre de la ma­chine est su­perbe. Bleu-blanc-rouge, il de­vait per­mettre au cou­reur d’étren­ner avec éclat son ré­cent maillot de cham­pion de France du chro­no. Las ! A cet ins­tant, Pi­not, ma­lade, a dé­jà pris la dé- ci­sion de quit­ter le Tour. A son hô­tel, il se livre à une sé­rie d’exa­mens mé­di­caux pour connaître la na­ture de son mal. Souf­frant de­puis vingt-quatre heures, Pi­not, fié­vreux, a pas­sé une mau­vaise nuit.

Un Tour où il n’a ja­mais at­teint son meilleur ni­veau

« Abattu », se­lon les mots d’Yvon Ma­diot, son di­rec­teur spor­tif, il n’a pas pu re­le­ver le dé­fi qu’il s’était fixé de rem­por­ter une étape d’ici à la fin du Tour. « Je quitte mal­heu­reu­se­ment la route du Tour mais au­jour- d’hui il y a plus grave, écri­ra-t-il sur son compte Twit­ter. Comment tuer des in­no­cents sur la baie des Anges ? » Pour le Franc-Com­tois de 26 ans, c’est l’épi­logue d’un Tour où il n’au­ra ja­mais at­teint son meilleur ni­veau. « C’est pour ce­la que nous fai­sons vrai­ment des exa­mens ap­pro­fon­dis car des choses nous in­ter­pellent, ex­plique Yvon Ma­diot. Il faut voir s’il n’y a pas d’autres choses der­rière. » Une fois ren­tré chez lui à Mé­li­sey (Haute-Saône), il de­vra ra­pi­de­ment se re­mo­bi­li­ser puis­qu’il a été re­te­nu pour les deux épreuves olym- piques à Rio (contre-la-montre et course en ligne). « Nous sommes des êtres hu­mains, ré­sume sim­ple­ment son équi­pier Jé­ré­my Roy. On a droit à une dé­faillance. » Dans le ca­mion, No­no De­soeuvre a rac­cro­ché le cadre tri­co­lore. Le coeur gros, lui aus­si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.